Carocim, la fête des carreaux

Créée en 1986 à Apt (Vaucluse), Carocim est devenue l’un des plus dynamiques éditeurs de carreaux de décoration en ciment. Installée à Aix-en-Provence depuis 1990, la maison fêtera ses trente ans l’année prochaine.

Si cette belle maison affiche une croissance de plus de 10 % chaque année malgré la morosité ambian­te, c’est justement parce qu’elle a été l’une des pre­mières à investir le secteur du carreau de ciment décoratif. Aujourd’hui, elle se différencie de la con­currence par la qualité de fabrication de ses carreaux mais surtout par sa créativité. Les lignes dessinées par les plus grands noms du design le prouvent : Hilton McConnico dès 1995, puis le styliste Denis Colomb, le scénographe Jonathan Loppin, la maison Petit Pan, la designer Pao­la Navone, les designers Akin & Su­rin et, évidemment depuis les débuts, Martine Mu­rat, femme et complice de Christian Berthéas, le fonda­teur de l’entreprise. C’est elle l’auteure de la collec­tion « Animaux surprises » qui fut un best-seller immédiat.

Christian Berthéas et Martine Murat.
Christian Berthéas et Martine Murat. DR

En 1977, tout commence par l’architecture, avec une première maison solaire réalisée à Lioux, dans le Lubé­ron. Christian Berthéas poursuit l’aventure trois ans plus tard à Marrakech, en réalisant le refuge bioclimatique en terre crue de Frédérick Vreeland, fils d’une célèbre rédactrice en chef du Vogue US. Depuis 1986, le couple s’est focalisé sur les carreaux en ciment. En 1987, il se consacre à des résidences privées à Marrakech et Essaouira. Puis des collaborations avec des hôtels ont suivi : à Paris, le Costes, le restaurant et la jolie terrasse du Royal Monceau ; dans le bassin d’Arcachon, La Co(o)rniche de Starck (qui adore ces carreaux)… Dernier chantier en date pour les deux entre­preneurs, celui des Jeux européens de Bakou (Azerbaïdjan) et les cinq fontaines du Jardin de Ramada pour l’émir du Qatar. Aujourd’hui, le showroom Carocim affiche 2 500 m2 et renferme une impressionnante déclinaison de carreaux de ciment faits main (20 x 25 cm, coûtant un peu plus de 5 € pièce) déclinés en vingt et une couleurs. Mais également des modèles jaspés, à pois, motifs ou faux marbre, soit 650 modèles amplement copiés depuis… La rançon du succès !

À lire

Une histoire du carreau mosaïque, d’Yves Esquieu et Christian Berthéas (REF.2C).

Contact

Carocim. 1515, route du Puy-Sainte-Réparade, 13089 Aix-en-Provence.
Tél. : 04 42 92 20 39.

Thématiques associées

The good concept store La sélection IDEAT