Giorgio Biscaro en toute transparence

Le designer et directeur artistique de FontanaArte propose HollyG, une lampe en verre soufflé aux allures magiques…

Comment la lampe HollyG est-elle née ?
L’idée était de donner l’illusion que la lumière était créée à partir de rien. J’adore jouer avec la technologie pour qu’elle suscite l’engagement de l’utilisateur et une fascination pour l’objet.

En quoi le soufflage du verre était-il intéressant pour cette lampe ?
La partie primordiale de la lampe, c’est son corps transparent, car à la différence des autres modèles de cette typologie, aucun câble ne le traverse. On ne comprend donc pas d’emblée quelle lumière réfléchit l’abat-jour. Le verre était le seul moyen de parvenir à cet effet. De plus, le verre soufflé étant une valeur fondamentale chez FontanaArte, il était important pour moi d’associer un haut niveau technologique aux caractéristiques les plus traditionnelles de la marque.

Giorgio Biscaro propose avec « HollyG » (FontanaArte) une lampe mystérieuse dont la source demeure invisible.
Giorgio Biscaro propose avec « HollyG » (FontanaArte) une lampe mystérieuse dont la source demeure invisible. DR

HollyG représente un important travail sur la lumière. Pouvez-vous nous en expliquer le principe ?
Les magiciens n’expliquent pas leurs tours, mais je vais faire une exception ! Fondamentalement, la lumière provient de la base de la lampe. Une LED projette un faisceau au diamètre rétréci grâce à un dispositif optique qui concentre la lumière, un peu comme avec un laser, mais de façon moins extrême. Ce faisceau traverse le corps trans­parent et frappe la partie supérieure du verre, où il se diffuse et est réfléchi par un abat-jour réglable.

Vous êtes un spécialiste des LEDs. Quel regard portez-vous sur cette technologie ?
Elle ne convient pas à tous les usages, mais pour quelques applications, elle permet aux designers de jouer avec la lumière avec des résultats spectaculaires. L’aspect écologique n’est pas le plus important : nous pourrions faire tellement plus pour la planète rien qu’en éteignant nos lampes plus souvent !

Giorgio Biscaro propose avec « HollyG » (FontanaArte) une lampe mystérieuse dont la source demeure invisible.
Giorgio Biscaro propose avec « HollyG » (FontanaArte) une lampe mystérieuse dont la source demeure invisible. DR

En tant que directeur artistique de FontanaArte, comment définissez-vous votre ligne directrice ?
Mon souhait est d’encourager la création de beaux objets dans le respect des valeurs de la marque, établies par Giò Ponti dès les années 1930.

Pourquoi avoir choisi l’éclairage ?
Je pense qu’il s’agit d’un des secteurs les plus difficiles du design produit, car il est très technique. Cependant, il a énormément d’incidences sur nos vies : il faut toujours garder un équilibre entre la technologie et les émotions !

Thématiques associées

The good concept store La sélection IDEAT