Les secrets de voyage de Craig Robins

Promoteur immobilier passionné d’art contemporain, Craig Robins a replacé Miami sur la carte de la planète hype. Il a d’abord signé la résurrection du quartier Art déco de South Beach, à la fin des années 90, avant de lancer le Design District, un immense mall de luxe à ciel ouvert où art, design et shopping se mêlent habilement. Son penchant pour l’art contemporain et le design l’a aussi mené à décliner une édition floridienne de la foire Art Basel en y ajoutant Design Miami, un événement désormais incontournable…

Votre moyen de transport favori ?
J’en ai deux : mon vélo, que j’utilise pour me balader entre Miami Beach et Key Biscayne chaque week-end avec mes amis, et ma Tesla.

Une histoire vraie qui vous est arrivée en avion ?
Je voyageais avec mon amie Zaha Hadid lorsqu’elle m’a dévoilé les premières esquisses de son projet de sculpture Elastika pour le Moore Building. C’est aujourd’hui une icône du Design District. Un moment fort !

Votre compagnie aérienne favorite ?
N’importe laquelle, du moment qu’elle me ramène vers ma famille. Néanmoins, en terme de service, American Airlines est la plus pratique pour se rendre à Miami. Virgin Atlantic est aussi une compagnie que j’affectionne…

Votre plus beau voyage ?
Mon séjour à Blackberry Farm, à l’occasion de mon mariage avec Jackie Soffer, cet été, dans le Tennessee. Nous étions entourés de notre famille et de nos amis dans un cadre magique : c’est une propriété à l’ancienne, située au pied des Smoky Mountains…

Celui que vous rêveriez de faire ?
Je rêve plutôt d’un voyage dans le temps et d’une discussion avec Haussmann, par exemple, afin de parler du plan d’aménagement de Paris, un travail extraordinaire encore pertinent aujourd’hui.

Une ville dont vous ne vous lasserez jamais ?
Barcelone, où j’ai suivi une partie de mes études. Dans cette ville, la créativité est traitée comme quelque chose de sacré. Et puis il y a Miami, une cité qui se renouvelle constamment.

Votre hôtel favori au bout du monde ?
L’autre bout du monde est un concept relatif. Tout dépend d’où l’on part ! Parmi mes endroits reculés préférés, je dirais l’hôtel Explora dans le désert d’Atacama, au Chili, le resort Amangiri dans les montagnes de l’Utah, ou cet extraordinaire camping de la Solomon River doté d’une source chaude naturelle, en plein Midwest, dans le Kansas.

L’hôtel Amangiri dans l’Utah.
L’hôtel Amangiri dans l’Utah. Aman Resorts

Thématiques associées

The good concept store La sélection IDEAT