Moroso : les 10 nouveautés de Milan

L'éditeur de mobilier fait toujours figure de tête chercheuse du design italien.
Nous avons écumé leur stand au Salon du meuble de Milan pour vous présenter le 10 pièces emblématiques du nouveau catalogue.

Rafraîchissant, joyeux, coloré, iconoclaste, harmonieux… Chaque année, les éloges pleuvent sur le stand de Moroso. L’éditeur italien continue d’explorer de nouveaux territoires esthétiques en s’entourant des designers les plus brillants. L’édition 2016 est un excellent cru puisque la marque a dévoilé un grand nombre de nouveautés. L’incontournable Patricia Urquiola était bien sûr de la partie  puisque c’est elle qui a dessiné le stand de 600 m2 où les meubles se dévoilaient dans des alcôves d’inspiration japonaise. La plus milanaise des Espagnoles montrait un canapé ultra-confortable baptisé Belt (ceinture en VF, comme celle qui enserre ce sofa).

Canapé Belt de Patricia Urquiola (Moroso).
Canapé Belt de Patricia Urquiola (Moroso).

 

Après avoir fait ses armes chez Moooi, éditeur qui cultive une fantaisie très néerlandaise, l’Amstellodamois Edward Van Vliet a trouvé chez Moroso un nouveau terrain d’expression. Ses meubles se plaisent à assembler différents motifs, différentes textures… un peu à a la manière d’un patchwork. Sa collection « Sushi » marche en équilibre entre graphisme high-tech et lignes orientales.

Collection « Sushi » d’Edward Van Vliet.
Collection « Sushi » d’Edward Van Vliet. © Moroso
Fauteuil bas Juju d’Edward Van Vliet, issu de la collection « Sushi » (Moroso).
Fauteuil bas Juju d’Edward Van Vliet, issu de la collection « Sushi » (Moroso).

 

Lui aussi hollandais, Tord Boontje défend depuis toujours un style organique qui colle bien à l’esprit de Moroso. Inspiré d’un dreamcatcher (les pièges à rêves des amérindiens) offert par sa fille, son assise Sénégal O tire son nom du pays où est produit ce fauteuil au look très original.

Les Senegal-O Chair de Tord Boontje.
Les Senegal-O Chair de Tord Boontje. © Moroso

 

Les créateurs venus des Pays-Bas ont décidément la cote chez Moroso puisque les maîtres de la couleur Scholten & Baijings exposaient sur le stand leur fauteuil Ottoman. Fait original, pour le dessiner, ils sont partis d’un tissu de leur création qu’ils ont ensuite tendu sur les formes de cet archétype. Ils emboîtent ainsi le pas à nombre de leurs homologues qui montrent cette année des fauteuils bas et hyper confortables.

Fauteuil Ottoman de Scholten & Baijings (Moroso).
Fauteuil Ottoman de Scholten & Baijings (Moroso).

 

Le « starchitecte » Daniel Libeskind s’est lui collé à un exercice périlleux : dessiner un canapé original… Son Gemma se fait géométrique, asymétrique, anguleux… mais sait rester confortable !

Canapé Gemma de Daniel Libeskind (Moroso).
Canapé Gemma de Daniel Libeskind (Moroso).

 

Plutôt discrètes sur le Salon cette année, les trois Suédoises de Front Design ont adopté une démarche originale puisqu’elles se sont inspirées du triclinium, le lit sur lequel les Romains mangeaient couchés, pour concevoir un canapé moderne, centre de vie de toute la famille.

Canapé Triclinium des Front (Moroso).
Canapé Triclinium des Front (Moroso).

 

Stars du design britannique, Doshi & Levien ont, eux, livré une collection d’assises plutôt sobres et à l’allure sculpturale baptisée « Armada ».

Fauteuil Armada de Doshi & Levien (Moroso).
Fauteuil Armada de Doshi & Levien (Moroso). © Moroso

 

Enfin, Moroso poursuit sa riche aventure créative dans le mobilier avec la griffe de mode Diesel. Parmi les nombreuses nouveautés de leur catalogue commun, nous avons retenu ce canapé baptisé Gimme more denim et qui décline différentes qualités de jeans…

Canapé Gimme more Denim (Diesel Living/Moroso)
Canapé Gimme more Denim (Diesel Living/Moroso) © Moroso

 

…ainsi  que cette chauffeuse hyper confortable grâce à ses coussins surdimensionnés. Elle tire son nom (Sister Rayograph) d’un chanson du Velvet Underground.

Canapé Sister Rayograph (Diesel Living/ Moroso).
Canapé Sister Rayograph (Diesel Living/ Moroso).

 

Thématiques associées

The Good Spots Destination Milan

The good concept store La sélection IDEAT