Six canapés qui vont faire exploser le design britannique

Trente ans après avoir fondé SCP, l’éditeur anglais Sheridan Coakley, s’estime chanceux : il est toujours passionné ce le mobilier contemporain. Au point d'ajouter à son catalogue un projet de collection atypique, « Sofa in sight », six canapés dessinés par six designers majeurs. That’s it !

«Je suis chez moi, je fais ce que je veux », plastronne Sheridan Coakley. Ancien collectionneur et vendeur de photos puis de mobilier vintage, cet autodidacte est devenu à Londres le roi de l’édition et de la distribution de design contemporain. Ses deux boutiques à Shoreditch et à Notting Hill, son site marchand… Tout SCP dégage quelque chose d’à la fois pointu et de généreux. Il fut le premier éditeur de Jasper Morrison après être tombé dans le design à Paris, en s’asseyant au Café Costes designed by Philippe Starck. Coakley a tout de suite été séduit par ses sièges néo-Art déco, qu’il proposait dans sa boutique de Shoreditch. Le troisième à le rejoindre fut le designer Matthew Hilton. Son fauteuil Balzac, pourtant éminemment balzacien, est le best-seller de SCP depuis vingt-cinq ans. Mister Coakley n’a jamais pris de conseil marketing. Sans rancune, il se souvient de l’éditeur italien Giulio Cappellini lui ouvrant les portes de Milan… tout en lui piquant Jasper Morrison. Dans les années 2000, SCP s’offre ses propres ateliers de rembourrage dans le Norfolk. Le travail du bois est slovène et certains tapis sont faits en Inde. En matière de textile, SCP est THE PLACE pour dénicher des coussins ou des plaids, entre esprit cosy anglais et Bauhaus. On peut en repartir avec des petits objets ou une commande de design archi culte mais aussi chiner du mobilier vintage. Au Salon du meuble de Milan, difficile de ne pas remarquer le projet anniversaire de SCP, six sofas signés de six designers. Revue intégrale sous l’œil de Mr Coakley.

 

Canapé Pasha de Konstantin Grcic pour SCP.
Canapé Pasha de Konstantin Grcic pour SCP. DR

Pasha de Konstantin Grcic
«  Six nouveaux canapés la même année, c’est beaucoup ! Les stylistes qui voudront faire un sujet auront du coup leurs pages faites d’avance », avance en riant l’éditeur Sheridan Coakley. Le designer Konstantin Grcic lui a proposé de retravailler un prototype des années 1990 qui n’avait pas abouti. Son idée ? Un sofa profond mais incliné, c’est tout.

 

Canapé Rochester de Michael Anastassiades pour SCP.
Canapé Rochester de Michael Anastassiades pour SCP. DR

Rochester de Michael Anastassiades
« Pour Anastassiades, ce sofa est son premier vrai meuble. Pour l’instant, il faisait plutôt des luminaires. Les canapés, c’est particulier à vendre. Les gens les gardent longtemps… Dans nos boutiques, nous rénovons parfois des canapés vieux de trente ans », commente Sheridan Coakley. Anastassiades lui a dessiné un sofa dont l’usager 2.0 remue beaucoup, at home ou at work. D’où l’ottoman, repose-pied ou table.

 

Canapé Continuous de Faudet Harrison pour SCP.
Canapé Continuous de Faudet Harrison pour SCP. DR

Continuous de Faudet-Harrisson
« Jochem Faudet et Jon Harrison sont deux jeunes garçons qui travaillent ici, à Londres. J’ai remarqué que si les designers savent exactement ce qu’ils veulent, ils ont besoin de rencontrer les tapissiers de nos ateliers pour finaliser leur projet »,  affirme Sheridan Coakley. Le duo s’est inspiré des années 1920 mais sans donner dans le rétro. Au contraire.

 

Canapé Solstice de Matthew Hilton pour SCP.
Canapé Solstice de Matthew Hilton pour SCP. DR

 Solstice de Matthew Hilton
« Matthew Hilton est venu chez nous dès le soir du premier vernissage à Shoreditch, en 1985. Aujourd’hui, Dans chaque sofa de la collection, on ne trouve aucune mousse ni produit chimique. Chez nous, c’est plutôt sandwich de plumes de poulet au crin de cheval avec de la fibre de coco », précise Sheridan Coakley. Pour les 30 ans de SCP, Hilton a dessiné un sofa sculptural mais confortable.

 

Canapé Tepee de Lucy Kurrein pour SCP.
Canapé Tepee de Lucy Kurrein pour SCP. DR

Tepee de Lucy Kurrein
« Lucy fait partie de la nouvelle école du design. Elle comme les autres, nous les aurions sollicité de la même façon même si ce n’était pas notre anniversaire, pour le projet en lui-même », explique Sheridan Coakley. Lucy Kurrein a laissé jouer le tissu, du velours, comme une chemise flottant sur le corps sans le serrer. Elle voulait un sofa aussi simple d’usage qu’un hamac.

 

Canapé Linear de Terence Woodgate pour SCP.
Canapé Linear de Terence Woodgate pour SCP. DR

Linear de Terrence Woodgate
« Terrence Woodgate est de la vieille école. Il a d’abord sculpté son sofa en argile, l’a scanné avant de le peaufiner sur ordinateur. Et voilà ! Si avec ce projet de six canapés, on a tout de suite pensé rendre hommage aux tapissiers de nos ateliers, cela ne pouvait se faire sans designers comme lui », conclut Sheridan Coakley.

Thématiques associées

The good concept store La sélection IDEAT