La chaise One de Verner Panton, 1956

Soixante ans après sa création, Montana, le label de design danois, ressort de l’oubli la Panton One, l’une des rares chaises outdoor conçues par le grand designer danois Verner Panton (1926-1998), resté célèbre pour son usage du plastique en mode psychédélique.

Le souvenir d’une amicale rencontre peut émaner d’une simple chaise d’extérieur. Dans les fifties, le mot outdoor n’existait même pas. À l’époque, quand Peter J. Larsen, le père de l’actuel président de Montana Møbler, rencontre Verner Panton, demi-dieu du design danois alors inconnu, ce dernier venait d’ouvrir son studio. Panton et Larsen sympathisent. En 1956, cette Panton One était innovante. Elle tournait le dos à l’ébénisterie et, surtout, à la fonderie, Panton l’ayant conçue en plastique par volonté de légèreté. Soixante ans plus tard, Larsen et son fils rééditent trois créations de Verner Panton : deux tables et cette chaise outdoor. La Panton One ressort en quatre versions : classique, bar, cuisine ou lounge. Sa simplicité est trompeuse. Ses proportions manifestent l’équilibre souhaité par tout ingénieur architecte. Rien dans ce siège n’a été dessiné pour faire joli. Elle n’est pas austère, elle est danoise. Son côté essentiel n’exclut pas la créativité. Technique et esthétique ne sont pas antinomiques. Pour preuve, le tressage de l’assise, fait à la main avec des cordes de polyuréthane anti-UV, qui forme des zigzags chic dont les esthètes savoureront les jeux d’ombre au soleil. Le piètement, en acier inoxydable tubulaire, est maintenu au sol par des minipatins antiglisse. Détail pratique mais essentiel étant donné que le dossier du siège est légèrement incliné, l’assise se termine elle-même par une légère inclinaison, idéale pour reposer ses jambes. Verner Panton n’a dessiné que peu de mobilier d’extérieur. Sa première chaise outdoor, c’était pour le restaurant Tivoli Gardens de Copenhague. La Panton One d’aujourd’hui est si peu typée jardin qu’on peut aussi l’utiliser à l’intérieur, surtout dans sa version laquée. Ce siège anniversaire peut même y trôner en trois nouvelles couleurs de piètement – blanc, bleu et rouge – et quinze autres pour l’assise. « Les couleurs influencent notre vie et notre humeur du moment. Elles conditionnent une atmosphère, joyeuse ou triste… Ce serait bien de pouvoir changer les couleurs de son environnement selon ses états d’âme, la lumière ou la saison », déclara un jour Verner Panton. La couleur est devenue encore davantage sa marque de fabrique quand il s’est mis à créer des environnements domestiques psychédéliques qui ont fait sensation dans les salons professionnels des sixties. Soixante ans après, Panton continue de séduire, mais sotto voce, dans le calme des jardins.

La version 2016 de la Panton One, éditée par Montana, se décline en quinze coloris. Points de vente sur www.montana.dk
La version 2016 de la Panton One, éditée par Montana, se décline en quinze coloris. Points de vente sur www.montana.dk DR

The good concept store La sélection IDEAT