Le Tube est immortel !

L'éditeur Cappellini vient d'annoncer qu'il remettait en production le Tube de Joe Colombo. Révolutionnaire par sa conception autant que par ses matériaux, ce fauteuil a changé le visage du design italien.

L’éditeur milanais Cappellini vient d’annoncer le retour dans son catalogue d’une icône du design italien, le Tube de Joe Colombo (1930-1971). Simplement constitué de quatre cylindres de diamètres différents (51, 40, 30 et 17 cm) reliés entre eux par des agrafes en métal, ce fauteuil commercialisé en 1969 synthétise l’esprit pionnier des sixties.

A la recherche de formes nouvelles, moins proches de l’architecture, les créateurs de l’époque trouvent dans les plastiques une source d’inspiration inépuisable. Colombo décide, lui, d’explorer le potentiel du tube de PVC fabriqué d’un seul tenant, ce qui lui confère une rigidité exceptionnelle. Pour le confort, il habille ce tube d’une mousse de polyuréthane et le recouvre ensuite d’une toile. Le fantasque maestro assemble ces éléments pour concevoir un fauteuil vraiment modulable puisque seize combinaisons sont possibles avec les quatre tubes de base, des centaines si on leur en adjoint d’autres… On peut ainsi obtenir une vraie chaise longue ou un fauteuil au dossier plus droit, voire un canapé…

Il veut également que son Tube soit facilement transportable, c’est pourquoi il le dote d’un sac dans lequel se rangent les quatre cylindres imbriqués comme des poupées russes. La version 2016 est disponible en deux versions, avec une mousse recouverte de cuir ou de deux couches de tissu et cinq couleurs : noir ou blanc pour les plus sages et jaune, turquoise ou orange pour ceux qui veulent retrouver l’esprit pop de ses origines.

tubo

The good concept store La sélection IDEAT