Jacques Chenard dit Chenz / Courtesy of Collection Marc Bruckert & Thomas Mailaender

Rencontres d'Arles : Demandez le programme !

L’essentiel des Rencontres de la photographie, du 4 juillet au 25 septembre, en un clin d’œil.

Le Prix Découverte
Le palmarès des Rencontres d’Arles et de la Fondation Luma, à la Grande Halle.

« Street »
Sid Grossman et Eamonn Doyle à l’Espace Van Gogh et les photographes de rue, britanniques et américains, d’hier et d’aujourd’hui (Christian Marclay, Peter Mitchell, Garry Winogrand et Ethan Levitas) à la Grande Halle.

« Western Stories »
Bernard Plossu investit la Salle Henri Comte et le western camarguais s’empare de l’église des Frères-Prêcheurs.

« Monstres & Co. »
À la Grande Halle, « un regard oblique sur les monstres au cinéma » avec « Monstres, faites-moi peur ! ». Charles Fréger revient du Japon à l’église des Trinitaires. Les ovnis de Sara Galbiati, Peter Helles Eriksen et Tobias Selnæs Markussen se posent à Ground Control.

« Africa pop »
Ground Control expose la photographie inspirée du cinéma de Nollywood (« Tear my Bra »), la Grande Halle suit les Maravillas de Mali (« Swinging Bamako ») et le Couvent Saint-Césaire rend hommage à Maud Sulter.

« Les plateformes du visible »
Les nouvelles approches du documentaire à travers « Opération Condor », de João Pina, au Musée départemental Arles antique, le lauréat de Photo Folio Review à Mistral, et Laia Abril au Magasin Électrique.

« Après la Guerre »
Les champs de bataille par Yan Morvan et un retour sur l’image médiatique du 11-Septembre (« Nothing but Blue Skies ») au Capitole, la ligne Maginot vue par Alexandre Guirkinger au Magasin Électrique et les conflits du XXe siècle par Don McCullin à l’église Sainte-Anne.

« Je vous écris d’un pays lointain »
Au Magasin Électrique, le « Jungle Show » de Yann Gross.

« Relecture »
La photographie vue autrement par Alinka Echeverría (« Nicephora », Commanderie Sainte-Luce), des « réveils de l’images » (« Il y a de l’autre », Atelier des Forges) et les « Parfaites imperfections » d’Erik Kessels au Palais de l’Archevêché.

« Singulier ! »
Les étranges collections de Sébastien Lifshitz (« Mauvais genre », Atelier des Forges), du journal Hara-Kiri (Grande Halle) et de la statue de la Liberté (« Lady Liberty », Musée départemental Arles Antique).

« Hors-Cadre »
Un drôle de « Musée Carton » signé Augustin Rebetez (Magasin Électrique) et le magazine ToiletPaper en vrai (parc des Ateliers).

« Émergences »
L’École nationale supérieure de la photographie d’Arles invite trois diplômés 2016 au Magasin Électrique, et Olympus fait se rencontrer trois étudiants et trois artistes au palais de Luppé.

« Arles Books »
Le Prix du livre 2016 à la Grande Halle et les nouvelles pratiques de l’édition à Cosmos Arles Books (Mistral), avec l’exposition « 20/20 » d’IDEAT.

« Programme associé »
Sept lieux à (re)découvrir dont la chapelle Saint-Martin du Méjan, qui dévoile les photographies d’Eikoh Hosoe et William Klein avec Kazuo Ono (« Pas de deux »), et les voyages de Hans Silvester.

« Grand Arles Express »
Les institutions du « Grand Sud » à parcourir, de la Collection Lambert en Avignon (Andres Serrano, « Torture ») au Carré d’Art à Nîmes (Stéphanie Solinas, « Dominique Lambert ») et la Villa Méditerranée à Marseille (Alfred Seiland, « Imperium Romanum »).

Plus d’informations pratiques, sur les conférences, débats et soirées de la semaine d’ouverture (du 4/07 au 10/07) ainsi que sur les stages photo de l’été sur Rencontres-arles.com

The good concept store La sélection IDEAT