Des tissus pensés pour les lieux publics

Étudiée pour répondre aux contraintes imposées par une utilisation dans des lieux publics, la nouvelle « Collection 21 » de Lelièvre excelle dans les tissages savants, les couleurs profondes et les motifs sophistiqués. Soit treize nouveautés qui confirment la pertinence de collections de plus en plus remarquables.

Pour ces tissus non-feu aux vertus légendaires, qui affichent une belle résistance au boulochage et à l’abrasion – idéale pour les sièges – et une grande facilité de nettoyage, le travail de la matière de Lelièvre est une quête incessante. D’autant plus qu’ici, tout se concocte avec une seule fibre synthétique, le Trevira CS, dont le tissage offre une richesse d’effets de plus en plus naturels. Résultat : un engouement exponentiel qui s’est concrétisé par une exportation de 46 % de la production en 2015.
Effets de matières, jeux d’ombres et de lumières, sur mesure… Cette collection affiche des thèmes séduisants, rendant hommage aux ethnies, à la mode ou aux arts décoratifs. Un tendre duel entre sophistication subtile et nature. C’est ce que démontre Frénésie, un taffetas évoquant comme deux gouttes d’eau la lumière et le craquant de la soie. Avec Tchin, les motifs Art déco se déclinent dans une palette de tonalités intenses. Plus mode, Nano se remarque par son tissage sculptural en 3D et renoue avec le chic d’un vestiaire féminin-masculin. Mêmes illusions graphiques et effets de rythme avec Fréquence, un tissu pour le siège, mais aussi avec Allure, qui réinterprète la soierie contemporaine à partir d’un tissage inspiré d’une œuvre abstraite. Filament est un voilage aux motifs de grands chevrons déstructurés et Tailor, un chevron plus simple, évoque les tissus des costumes masculins. Si Hypnose penche du côté de l’art contemporain, Sillon (un jacquard grande largeur) opte, lui, pour l’exotisme ethnique. Dans cette déclinaison éclectique, riche en lumière et en effets, figurent deux tissus très techniques, comme les voilages acoustiques Alto et Alpha, absorbant complètement les sons, ainsi que l’occultant et l’obscurcissant non feu Pleine lune et Crépuscule.

Idéal pour ce sofa et ce fauteuil Billiani, le tissu résistant à l’abrasion et au boulochage.
Idéal pour ce sofa et ce fauteuil Billiani, le tissu résistant à l’abrasion et au boulochage. Morgane Le Gall
« Frénésie », un taffetas évoquant la lumière et le craquant de la soie. Chaise Perrouin et lampe Triode Design.
« Frénésie », un taffetas évoquant la lumière et le craquant de la soie. Chaise Perrouin et lampe Triode Design. Morgane Le Gall

Tissages cinq étoiles
Grâce à ces collections très prisées des grands cabinets d’architecture intérieure, Lelièvre a travaillé cette année sur des chantiers prestigieux. Pour l’hôtel La Chambre du Marais à Paris, l’agence Naos décoration a choisi le velours Mansart de chez Tassinari & Chatel pour décorer l’ensemble des chambres dans un style cosy et chaleureux. À la brasserie La Coupole, à Montparnasse, la maison s’est vu confier le soin de recouvrir les banquettes du restaurant et de la verrière avec des tissus réalisés sur mesure. Autre grande réalisation, les chambres de l’hôtel George-V (décorateur : Pierre-Yves Rochon) pour lesquelles l’enseigne a habillé les fenêtres de rideaux en satin Miroir. De même au Ritz (qui vient de rouvrir ses portes), avec de nombreux damas, lampas, taffetas et droguets de chez Tassinari & Chatel et Lelièvre, soit quelque 3 000 mètres de tissu, qui ont nécessité quatre mois de tissage.

Evénements à venir

  • Indian Summer Lifestyle : du 1er au 3 septembre. 13, rue du Mail, 75002 Paris.
  • Les Journées du patrimoine à Paris et à Lyon, les 17 et 18 septembre, où seront présentées des archives historiques Tassinari & Chatel. 10, rue du Mail, 75002 Paris.
  • Focus/16 au Chelsea Harbour Design Centre, à Londres, du 18 au 23 septembre.
  • Equip’hôtel du 6 au 10 novembre, à la porte de Versailles.
  • Le salon Sleep à The Hotel Design Event, à Londres, les 22 et 23 novembre.

Thématiques associées

The good concept store La sélection IDEAT