Le designer Franck Chou s'exporte aux quatre coins du monde

Avec un mariage parfait entre l’Extrême-Orient et l’Occident, les collections de mobilier du jeune designer chinois Frank Chou épatent la galerie aux quatre coins du monde. Un créateur à suivre…

Le nouveau chouchou du design chinois, c’est Frank Chou. À même pas 30 ans, ce diplômé en design industriel de la Beijing Forestry University (option bois) a déjà travaillé pour de grandes marques de luxe et éditeurs européens sous l’égide de son studio homonyme fondé en 2012.

Son talent ? Ses collections au style sino-occidental, imaginées en Chine et fabriquées sur le Vieux Continent. Des créations qui séduisent parce qu’elles s’inspirent des canons esthétiques de son pays et revisitent les codes contemporains de l’ameublement. Le meilleur exemple de cette synthèse est sa récente série « Oriental », mélange de lieux communs à la modernité internationale (formes simples, épurées, voire futuristes, absence d’ornement et couleurs sombres) et d’explicites petits détails orientaux (piètement laqué rouge, utilisation du métal doré).

Le fauteuil Kong impose ainsi sa vision du traditionnel fauteuil à oreilles, et la table Null, au plateau paraissant suspendu, offre une alternative sculpturale à la classique table d’appoint. Dans la cohérence de cet ensemble, il y a son superbe paravent Ping. Repéré l’an dernier au London Design Festival, puis à la dernière Design Week de Milan (où le SaloneSatellite Award a salué Frank Chou d’une mention spéciale), cette pièce évoquant à la fois l’étendard et le kimono, un objet hybride entre le meuble de rangement et un séparateur d’espace au lointain goût d’Asie, est même parvenue à attiser la curiosité des plus réfractaires à la cuisine fusion…

Mobilier du designer chinois Frank Chou.
Mobilier du designer chinois Frank Chou. DR

The good concept store La sélection IDEAT