A Lyon, le dialogue créatif de Claude Cartier

Il y a trois ans Patrizia Moroso a demandé au fabricant italien Rubelli d’éditer un motif du XVIIIe siècle conservé au musée des Tissus de Lyon. Ce mariage a donné naissance à « Setting the Elegance », collection présentée au salon de Milan. Et aujourd’hui exposée en exclusivité par la distributrice lyonnaise Claude Cartier…

Au fil des ans, Claude Cartier a su établir des relations hyper étroites avec les plus grands noms du design. À la tête de son showroom lyonnais, elle multiplie les événements, collaborations et vernissages… tout ce qui peut faire aimer et comprendre le design. Il y a trois ans, elle fut naturellement partie prenante de la venue de Patrizia Moroso au musée des Tissus de Lyon et a suivi de près l’aventure avec Rubelli, montrée ce printemps au Salon de Milan. Elle a alors invité l’éditeur milanais à venir présenter en exclusivité la collection « Setting the Elegance », pour l’exposition semestrielle de son espace « Inside – Creative Store », basée à chaque fois sur une trilogie éditeur/designer/artiste.

Patrizia Moroso (debout) et Claude Cartier (assise).
Patrizia Moroso (debout) et Claude Cartier (assise). DR

Outre Moroso et Rubelli, elle fera découvrir une sélection de pièces de la galerie milanaise Spazio Pontaccio, dont la collection « Credenza » dessinée par Patricia Urquiola. Dans son espace de 60 m2 qui jouxte la boutique principale, Claude Cartier a imaginé une scénographie vraiment précieuse (avec décors à la feuille d’or). Une belle élégance, signature de cette architecte d’intérieur de goût, qui exposera dans une ambiance opulente le canapé M.a.s.s.a.s. et la bergère Big Mama ou le Beautiful Backside de Doshi & Levien recouvert de tissu Madame du Barry.

« Credenza », dessinée par Patricia Urquiola.
« Credenza », dessinée par Patricia Urquiola. Fabrizio Annibali

Un dialogue d’époques cher à Claude Cartier. « Si l’on reprend dans notre scénographie le fil conducteur de l’exposition du musée des Tissus, ce que j’ai retenu dans cette collaboration entre Rubelli et Moroso, et que j’ai surtout voulu mettre en exergue, c’est le goût de notre époque pour les mélanges entre les cultures et les époques. Car à mon sens, le total look est définitivement enterré », se réjouit Claude Cartier. Un mixte entre art et design, héritage et avant-garde, pour montrer que Lyon peut se révéler plus audacieuse qu’elle le laisse entrevoir au premier abord.

Inside – Creative Store.
33, rue Sala, 69002 Lyon.
Tél. : 04 78 37 61 67.
www.claude-cartier.com

The Good Spots Destination Lyon

The good concept store La sélection IDEAT