Sur la route des vins du Chili

Les tribulations de la vigne en Amérique du Sud commencent avec l’arrivée des conquistadors espagnols. Hernán Cortés fait planter les premiers ceps en 1521 à Mexico, Francisco Pizarro fait de même au Pérou en 1535 et Juan de Loayza y Montesa, au Chili, près de Santiago, en 1546. Notre périple commence donc dans la capitale chilienne avant de filer vers le sud, entre Andes et Pacifique, à la découverte de ces vins puissamment charpentés. À l’image de la terre qui les porte.

Jours 1 & 2 : Santiago du Chili
La capitale chilienne dévoile son plus beau visage au printemps (en octobre-novembre), lorsque le souffle des Andes chasse le smog qui d’habitude l’étouffe. Commencez votre visite par le parc métropolitain. Au pied de l’immense statue de la Vierge, un panorama étourdissant vous attend. Redescendez vers le centre, en longeant la rivière Mapocho, et parcourez le Parque Forestal, peuplé de sculptures contemporaines, qui vous conduira au musée national des Beaux-Arts. Le centre historique tient dans un mouchoir de poche, enroulé autour de la Plaza de Armas. Le Palais de la Moneda garde les traces du bombardement du 11 septembre 1973, acte fondateur de la dictature militaire. Massive, la cathédrale jouxte la sculpture monumentale à la mémoire des peuples indigènes. Le magasin Edwards célèbre la fin du XIXe siècle avec sa fine structure métallique. Le palais de la Real Audiencia abrite le Musée historique national, et le palais Real Casa de Aduana, le magnifique musée d’Art précolombien. Le monument le plus ancien se trouve avenue Alameda. Près du cerro (colline) Santa Lucia, berceau de la capitale, l’église du XVIe siècle San Francisco a résisté aux tremblements de terre de 1647 et de 1730. Derrière, se cache le quartier Paris-Londres où s’entremêlent tous les styles architecturaux du monde, victorien austère, mauresque alambiqué, gothique en pagaille et Art déco. Le soir, les quartiers de Bellavista et de Providencia concentrent l’essentiel des restaurants et bars branchés. C’est là que commencera votre initiation aux vins chiliens !

Il aura fallu près de soixante ans pour achever la construction de la cathédrale de l’Assomption de la très Sainte Vierge (1800) de Santiago du Chili.
Il aura fallu près de soixante ans pour achever la construction de la cathédrale de l’Assomption de la très Sainte Vierge (1800) de Santiago du Chili. Antoine Lorgnier
Pour déguster les bons vins chiliens, direction les bars branchés des quartiers de Bellavista et de Providencia.
Pour déguster les bons vins chiliens, direction les bars branchés des quartiers de Bellavista et de Providencia. Antoine Lorgnier
L’Avenida Libertador Bernado O’Higgins, plus connue sous le nom d’Alameda.
L’Avenida Libertador Bernado O’Higgins, plus connue sous le nom d’Alameda. Antoine Lorgnier

Thématiques associées

The Good Spots Destination Chili

The good concept store La sélection IDEAT