Alice Honoré (Le Jardin Montgrand)
« Ma ville a de la gueule ! »

Buller dans un des transats du parc du Jardin Montgrand est un de ces bonheurs cachés que réserve Marseille à ses initiés. A l’intérieur du bel hôtel particulier, transformé en remarquable concept store urbain, on baguenaude de marques locales en labels confidentiels tout en dégustant une glace –préparée sur place ! Y sont aussi exposés des artistes dont le photographe Fabio Calmettes et Catherine d’Ortoli, fameuse pour ses relevés architecturaux de la ville exécutés à l’aquarelle. Le Jardin Montgrand est le pays des merveilles imaginé par Alice Honoré, Marseillaise pur jus et bien évidemment addict à « sa » cité méditerranéenne : « depuis 10 ans, il y a une reprise en main du centre et des ports. Ca une gueule folle ! Moi qui suis bateau et planche à voile, je m’éclate aussi sur l’eau. Le seul point noir : les bouchons. Sinon, il reste bien sûr encore de choses à faire. Par exemple, les piscines mal entretenues qui fait qu’on doit se rendre à Cassis pour en trouver une correcte. Côté culture, je trouve le Mac en retrait alors qu’il possède des collections contemporaines. A vrai dire, l’art contemporain est un peu le parent pauvre de notre ville. Certes, il existe le PAC –Printemps d’Art Contemporain-, ainsi que des galeries privées avec de beaux parcours. Mes préférées sont, entre autres, la Friche Belle de Mai avec son offre diversifiée et ses apéros de l’été sur sa terrasse, le quartier du Panier près de la Vieille Charité, la rue Consolat et ses ateliers d’artistes. Je conseille d’ailleurs de visiter le N°10 de la rue du Refuge où travaille Ced Vernay, reconnu dans le domaine du Pixel Art Painting ».

Diaporama : Le Jardin Montgrand à Marseille

Thématiques associées

The good concept store La sélection IDEAT