La cité U en or de Hamonic + Masson

L’agence Hamonic + Masson a livré à Boulogne-Billancourt un bâtiment à l’identité marquée abritant 156 studios pour étudiants. Une construction qui héberge aussi les oiseaux de passage…

Il n’y a sans doute pas plus rationnel qu’une cité étudiante d’un point de vue architectural. Pourtant, certaines agences plutôt versées dans l’architecture dite « d’auteur » n’hésitent pas à se frotter à l’exercice pour tenter de faire jaillir de la singularité là où on ne l’attend pas. C’est le cas de l’agence parisienne Hamonic + Masson & Associés, qui a livré il y a quelques mois Golden Cube, un bâtiment R+7 rythmé par 156 studios pour étudiants.

Le Golden Cube, une ruche estudiantine riche d’idées précieuses.
Le Golden Cube, une ruche estudiantine riche d’idées précieuses. Sergio Grazia

L’édifice s’inscrit dans un microlot de cinq bâtiments situé au sein de la ZAC Seguin (92). « La vraie intelligence du projet a consisté à établir un dialogue entre tous les architectes parties prenantes dans l’élaboration de ce lot », fait remarquer Gaëlle Hamonic. Et à s’inscrire dans la démarche de création d’un écosystème voulu par l’architecte coordinatrice, Françoise Reynaud.

Vue de la façade du « Golden Cube ».
Vue de la façade du « Golden Cube ». Sergio Grazia

Mais, compte tenu de la rotation fréquente des occupants de ces logements, difficile d’« imposer » des parcelles de verdure à entretenir. « D’où l’idée de regarder aussi vers le monde animal, en imaginant que le bâtiment puisse servir de point de chute aux oiseaux », explique encore Gaëlle Hamonic. L’agence a donc collaboré avec des écologues pour comprendre les usages des espèces aviaires avant d’installer, en différents endroits de la façade, des nichoirs. « Il nous a semblé pertinent que chaque studio puisse aussi disposer d’un véritable espace ouvert sur l’extérieur. Un retrait de 1,50 mètre a systématiquement été envisagé de manière à installer des loggias pour chaque logement. »

Les nichoirs ménagées dans la façade.
Les nichoirs ménagées dans la façade. Sergio Grazia

À la question de savoir comment est venu le choix des matières et de la couleur or du bâtiment, Jean-Christophe Masson répond : « Il y a évidemment une analogie avec la ruche et les alvéoles qui la composent. Mais l’utilisation d’une telle teinte crée aussi de la dynamique. Un édifice aussi basique qu’une résidence universitaire devient alors une source de scintillement dans la composition urbaine. Un logement ne doit pas forcément être symbole d’humilité. »

Vue d’ensemble de ce projet signé Hamonic + Masson à Boulogne-Billancourt (Hauts-de-Seine).
Vue d’ensemble de ce projet signé Hamonic + Masson à Boulogne-Billancourt (Hauts-de-Seine). Sergio Grazia

Informations pratiques

  • Programme : construction de 156 logements étudiants + 1 T3 + 1 local commun résidentiel servant de salle de petit déjeuner.
  • Lieu : ZAC Seguin, Boulogne-Billancourt (92).
  • Client : Nexity.
  • Maîtrise d’œuvre : Hamonic + Masson (Gaëlle Hamonic, Jean-Christophe Masson, Marie-Agnès de Bailliencourt, César Silva).
  • Coût : 4,5 M€ HT.
  • Surface : 3 200 m2 (hors œuvre nette).

The good concept store La sélection IDEAT