Brainstorming chez Axor : Jean-Marie Massaud nous dit tout !

Axor a convié cinq designers et architectes à imaginer la robinetterie de demain dans la forme et le matériau de leur choix. Le designer Jean-Marie Massaud revient sur cette expérience…

Qu’est-ce qu’Axor WaterDream ?
Axor WaterDream est une réflexion que mène Axor, et ce depuis plusieurs années. Le principe est de demander à des designers et à des architectes d’imaginer de nouveaux concepts de salle de bains et des notions qui s’y rapportent. Il s’agit d’un travail de projection sur l’évolution de cette pièce, sur les usages, plus que de réfléchir à de nouveaux produits voués à être commercialisés.

En quoi est-ce intéressant pour un designer ?
Axor, qui est une marque haut de gamme très impliquée dans le design, met son ingénierie et sa force industrielle au service de notre libre expression. Il n’y a pas dans cette démarche de diktat de style, mais, au contraire, une grande liberté puisque l’identité du designer peut s’exprimer sans avoir à s’inquiéter des investissements ­techniques qui président à la réalisation de son projet.

Le designer Jean-Marie Massaud.
Le designer Jean-Marie Massaud. DR

« Create your own spout » (créez votre propre bec verseur) était le thème de cette année. Est-ce une histoire de liberté ?
En partant de son système U-Base, développé pour l’Axor Starck V, Axor nous a poussés dans la voie du sur-mesure dans la salle de bains, comme cela existe dans le monde de l’automobile ou du parfum… Chacun d’entre nous a travaillé sur une robinetterie avec liberté quant à la forme et au matériau : le métal, l’argile, le bois… Mon projet est présenté en marbre, mais, au début, je l’avais imaginé en verre soufflé. Il s’appelle Mimicry, ce qu’on peut traduire par mimétisme. L’idée est d’offrir une robinetterie qui brise la notion de produit standard, qui propose une véritable émancipation. C’est donner le choix, y compris à un prescripteur, de s’en emparer pour son propre projet.

Axor WaterDream Ritual (2016).
Axor WaterDream Ritual (2016).

Axor et vous, c’est déjà une longue histoire. Vous étiez là en 2005 pour un précédent WaterDream…
Je suis très proche d’Axor, je considère les membres de l’équipe comme des amis. C’est une entreprise allemande. Ce n’est pas négligeable de le dire, car leur approche est particulière : tout le monde est valorisé de façon à la fois très ouverte et très rationnelle. Leur vision dépasse le seul secteur de la salle de bains, ils ont une prise en compte globale de l’eau et c’est ce qui rend leur démarche aussi singulière.

The good concept store La sélection IDEAT