Nolinski, le boutique-hôtel au cœur du Paris mode

Tiré à quatre épingles entre l’Opéra, le Palais-Royal, la place Vendôme et le palais Brongniart, voici un boutique-hôtel qui peut prétendre au palmarès des mieux habillés du quartier. Là où mode, culture et prestige se disputent le pompon.

A l’instar de Milan, Paris s’est trouvé son Quadrilatero d’Oro, un quartier mi-phare mi-­girouette où la planète mode brille en permanence autant qu’elle suit les alizés des tendances. Le Nolinski devrait lui plaire. Plus théâtral que Le Roch également débutant, moins insolent que le Costes désormais légendaire, son accent slave et ses outrances raffinées ont de quoi ravir.

A proximité du Louvre et de la Comédie Française, le Nolinski profite du cadre privilégié de l’hypercentre de Paris.
A proximité du Louvre et de la Comédie Française, le Nolinski profite du cadre privilégié de l’hypercentre de Paris. DR

Nouveau venu sur le podium hôtelier, cet outsider tient dans sa manche les mêmes atouts cinq-étoiles tout en déboutonnant le col trop serré des conventions. Sur un concept d’adresses « pour les riverains ou les voyageurs », le groupe Evok dévoile peu à peu sa vision d’une « hospitalité à la française » avant de s’attaquer à New York, paraît-il. Le Nolinski est son premier opus parisien. Philippe Starck est dans la boucle d’une adresse à venir dans le XVIe.

Conviviale ou intime, la brasserie Reijane devient bucolique sous les serres du jardin d’hiver ornées de végétaux en bronze.
Conviviale ou intime, la brasserie Reijane devient bucolique sous les serres du jardin d’hiver ornées de végétaux en bronze. Guillaume De Laubier

Dès l’avenue, Réjane tient lieu de brasserie et de bar. Café-croissant, œufs mayo, salade niçoise, parmentier de canard ou même pâtisseries (préparés par un MOF, s’il vous plaît !), la carte assure avec une amplitude horaire XL. Côté décor, le jeune quadra Jean-Louis Deniot débride les classiques bien peignés en soufflant une brise haute couture, le chic de choses et d’autres, quelques pièces vintage çà et là. Il y a de l’orage dans l’air, des nuages à tous les étages, des flashs fluo dans les vestibules et du miroir éclaté sous la griffe des éclairs.

La suite Joséphine. Une décoration signée Jean-Louis Deniot qui respire le calme et l’intimité.
La suite Joséphine. Une décoration signée Jean-Louis Deniot qui respire le calme et l’intimité. Guillaume De Laubier

Les 45 chambres et suites, de 25 à 150 m2, proposent des finitions léchées, des smartphones connectés, un kids club, et autant de marbre et de tapis soyeux qu’il en faut pour légitimer son pesant d’or. Digne d’un boutique-hôtel, le joli coffre-fort-minibar en chambre est disponible, comme tout le mobilier et les accessoires, à la vente, sur catalogue. Le Spa Nolinski by La Colline propose, lui, la cure à 360 degrés avec soin anti-jet lag, rituel « Urban Detox » ou même un coaching « Fitness in Paris » en 10 séances. Le lâcher-prise n’a jamais été autant conseillé !

Baignée de lumière, la suite Joséphine communique avec les chambres voisines pour privatiser la moitié de l’étage.
Baignée de lumière, la suite Joséphine communique avec les chambres voisines pour privatiser la moitié de l’étage. DR

Nolinski Paris. Chambre double à partir de 435 €.
16, avenue de l’Opéra, 75001 Paris. Tél. : 01 42 86 10 10. Nolinskiparis.com

The good concept store La sélection IDEAT