Secrets de fabrication : Dans la peau de Poltrona Frau

Les amateurs de cuir vénèrent cette marque italienne centenaire, qui a su à la fois ancrer ses modèles historiques dans le quotidien et se renouveler pour se projeter dans l’avenir. Bienvenue à Tolentino, où se poursuit la légende de Poltrona Frau…

La première impression que l’on retient d’une rencontre avec Poltrona Frau n’est pas visuelle, mais olfactive. Partout, l’odeur du cuir imprègne l’usine de Tolentino, dans la région des Marches, et vous transporte. D’ailleurs, n’étaient les 34 000 m2 du lieu, on pourrait se croire dans l’atelier turinois de Renzo Frau, où tout a commencé en 1912. Ce tapissier d’origine sarde est alors convaincu que, chez soi – et pourquoi pas un jour dans les véhicules ou au spectacle ? –, le besoin de confort est primordial. Et que, pour y répondre, rien ne vaut une assise sobre mais élégante, habillée du meilleur cuir.

Un fauteuil Mamy Blue signé Roberto Lazzeroni est ici en cours de finalisation.
Un fauteuil Mamy Blue signé Roberto Lazzeroni est ici en cours de finalisation. Adeline Bommart

La première traduction de cette intuition sera le Chester, ce canapé aux allures britanniques et victoriennes tout en capiton. Suivront des créations devenues culte, comme les fauteuils 1919, Vanity Fair ou Lyra, déjà soutenus à l’époque par la publicité ! Puis d’autres, comme Dezza – premier modèle sorti des usines après le rachat de l’entreprise par Nazareno Gabrielli, en 1962, et son déménagement dans l’Italie centrale –, imaginés par des designers de renom tel Gio Ponti, comme aussi la malle Oceano d’Andrée Putman ou, plus proche de nous dans le temps, comme l’ultraconfortable fauteuil Archibald, signé Jean-Marie Massaud, devenu un best-seller en quelques années.

Dans le showroom, deux créations de Jean-Marie Massaud se font écho : le fauteuil Archibald, créé en 2009 et décliné dans diverses versions, et la nouvelle bibliothèque modulable Lloyd, l’une des nouveautés de 2016.
Dans le showroom, deux créations de Jean-Marie Massaud se font écho : le fauteuil Archibald, créé en 2009 et décliné dans diverses versions, et la nouvelle bibliothèque modulable Lloyd, l’une des nouveautés de 2016. Adeline Bommart

Déambuler parmi les 1 400 m2 du musée attenant à l’usine, imaginé par Michele De Lucchi pour les 100 ans de la maison, permet de réaliser à quel point le fabricant a marqué le siècle passé. Mais aussi combien il continue d’inscrire son empreinte dans le design, tout comme ses ouvriers marquent au fer du sigle Poltrona Frau le cuir de chaque modèle.

Le sigle de Poltrona Frau est marqué au fer sur le cuir de chaque modèle.
Le sigle de Poltrona Frau est marqué au fer sur le cuir de chaque modèle. Adeline Bommart

Thématiques associées

The good concept store La sélection IDEAT