Un tour du monde en images sans quitter Paris

La photographie contemporaine s’expose aux quatre coins de la capitale à l’occasion de la 20e édition de Paris Photo au Grand-Palais. Sélection.

 

Land Art 

> A la galerie Polka, le photographe Toshio Shibata nous montre comment métaux, béton et plastique s’insèrent de façon poétique dans la campagne japonaise. Des images qui nous feraient presque oublier les problématiques liées à la prolifération de ces bâtisses, parfois provisoires qui sont ensuite laissées à l’abandon…

Asahi Town, Hokkaido, de Toshio Shibata (1988).
Asahi Town, Hokkaido, de Toshio Shibata (1988). © Toshio Shibata

> Difficile de ne pas comparer ce travail à celui de Francesca Piqueras, exposé non loin de là à l’hôtel Jules et Jim, dans le Marais. L’épave d’un cargo gigantesque échoué sur une plage de Mauritanie s’y présente sous un jour dramatique, grâce à une lumière qui n’est pas sans rappeler celle du peintre Edward Hopper. Devant l’objectif de la Franco-péruvienne, des décombres de plateformes pétrolières se métamorphosent aussi en sculptures, un peu à la manière des châteaux d’eau de Bernd et Hilla Becher. « Le point culminant de l’esthétisme de ces objets est me semble-t-il, quand la nature reprend ses droits », écrit Francesca Piqueras, comme si la beauté n’avait besoin que de temps pour renaître après la ruine…

Cap Blanc 6 (Mauritanie) de Francesca Piqueras, extrait de la série « L’architecture du silence ».
Cap Blanc 6 (Mauritanie) de Francesca Piqueras, extrait de la série « L’architecture du silence ». Francesca Piqueras
Phoenix 8, Arromanches de Francesca Piqueras, extrait de la série « Phoenix ».
Phoenix 8, Arromanches de Francesca Piqueras, extrait de la série « Phoenix ». Francesca Piqueras

> Rêver un peu, c’est ce que propose enfin une troisième exposition sur le thème du voyage à la galerie Vivienne Art. Anne Valverde y installe sa série de tirages où le mot « dream » se promène un peu partout dans le paysage. Le but ? « C’est véritablement utile puisque c’est joli » répond la photographe, citant Saint-Exupéry qui aurait sans doute apprécié sa modestie.

Série « Dream » d’Anne Valverde.
Série « Dream » d’Anne Valverde. Anne Valverde
Série « Dream » d’Anne Valverde.
Série « Dream » d’Anne Valverde. Anne Valverde

> « Quintessence of Japan » du 5 novembre au 21 décembre à la galerie Polka, 12 rue Saint-Gilles, www.polkagalerie.com

> « Francesca Piqueras » du 22 septembre au 22 novembre à l’hôtel Jules & Jim, 11 rue des Gravilliers, www.hoteljulesetjim.com

> « Dream On » du 10 au 27 novembre à la Vivienne Art Galerie, 6 rue Vivienne, www.vivienneartgalerie.com

Thématiques associées

The good concept store La sélection IDEAT