Jean Nouvel, l’architecte qui fait aussi des meubles

Cet hiver, Jean Nouvel fait briller comme jamais sa facette d’architecte qui fait du design. Ce n’est pas nouveau mais cela saute aux yeux dès qu’on l’expose, du Musée des arts décoratifs au showroom parisien de l’éditeur Molteni, qui a pressenti ce côté-là il y a près de vingt-cinq ans.

En septembre 2015, lors d’une conférence de presse où il expliquait comment il s’était senti dépossédé d’un projet, l’architecte Jean Nouvel déclarait : « Je suis la preuve vivante de la fin des starchitectes. » On a encore un peu de mal à le croire car quand il apparaît sur le stand de salon de design, les flashs crépitent. En ce moment, il se taille même un franc succès avec l’exposition « Jean Nouvel, mes meubles d’architectes » au Musée des Arts Décoratifs. Pourtant, l’architecte ne cesse de le marteler : « Je ne suis pas designer ! Je suis un architecte qui fait du design ! »

Jean Nouvel dans le showroom milanais de Molteni&C.
Jean Nouvel dans le showroom milanais de Molteni&C. Molteni&C.

Effectivement, ses meubles ont été d’abord été conçus pour ses projets d’architecture. Comme la table Less au plateau épuré à l’extrême imaginée pour la Fondation Cartier (1994). Chez Molteni&C, son dessin a tout de suite fait sensation. Il allait devenir un produit industriel, culte qui plus est. En Italie, cet éditeur – ainsi que les marques Unifor et Dada qui lui appartiennent – ont plus d’une fois commercialisé le mobilier de Jean Nouvel. «  Nous avons lancé le projet Less sans trop savoir où il nous mènerait », se souvient Piero Molteni. Depuis Less est devenue une collection et se décline du bureau à la salle à manger et même en version basse.

Table Lessless de Jean Nouvel (Molteni&C).
Table Lessless de Jean Nouvel (Molteni&C).

Autre projet réalisé en 2013 pour Unifor, le système de bureau Cases, imaginé pour la tour de bureau barcelonaise Aqbar. « J’ai toujours voulu associer la notion de plaisir au monde du bureau. Il faut offrir des alternatives aux systèmes totalitaires, producteurs de conditions de travail caricaturales », plaide Nouvel. De fait, Cases est un système de bureau qui assume la couleur. En 2013, il a beaucoup été remarqué lors de la fantastique exposition Ufficio da abitare de la Fiera de Milan, minutieusement mise au point par Jean Nouvel et ses équipes.

Système de rangement Cases de Jean Nouvel (UniFor).
Système de rangement Cases de Jean Nouvel (UniFor). Unifor

Finalement, sans être abonné à la maison Molteni, Jean Nouvel a trouvé le terrain d’entente dont beaucoup de designers rêvent. Une chose est sûre, on n’est pas près d’oublier son design – euh pardon, ses petites architectures mobilières.

> « Jean Nouvel, mes meubles d’architecte » au Musée des arts décoratifs, jusqu’au 12 février.

> Showroom Molteni&C. 6, rue des Saint-Pères, 75007 Paris. 

The good concept store La sélection IDEAT