Le design vintage français s’exporte à Miami

Invitées à exposer à la foire Design Miami, quatre galeries spécialisées dans le design vintage nous font redécouvrir les chefs-d’œuvre des grands créateurs du XXe siècle.

Si l’événement Design Miami célèbre le design contemporain, le design vintage y est aussi largement représenté. Et le mouvement français d’après-guerre est particulièrement mis à l’honneur par les galeries hexagonales.

Fauteuils Spectacle (1960-1961) de Pierre Jeanneret.
Fauteuils Spectacle (1960-1961) de Pierre Jeanneret. Galerie Downtown

Spécialisée dans le mobilier d’architecte, la Galerie Downtown de François Laffanour, qui participa grandement à la redécouverte du design français des années 1950, présente une sélection de mobilier comprenant un fauteuil en peau de Charlotte Perriand, deux fauteuils Spectacles de Pierre Jeanneret, le bureau Présidence de Jean Prouvé ainsi qu’une borne lumineuse de Le Corbusier et une de ses rares tapisseries : Les Musiciennes, dessinée en 1953.

Borne lumineuse de Charles-Edouard Jeanneret dit Le Corbusier (1954).
Borne lumineuse de Charles-Edouard Jeanneret dit Le Corbusier (1954). Galerie Downtown

Réputée pour sa collection de maisons démontables conçues par Jean Prouvé, la galerie Patrick Seguin utilise les parois préfabriquées de ces dernières pour créer un décor mettant en scène une sélection de son mobilier, accompagné des créations de Charlotte Perriand et Jean Royère.

Lit Scal double et applique Potence de Jean Prouvé (1957).
Lit Scal double et applique Potence de Jean Prouvé (1957). Galerie Patrick Seguin

Ouverte en 1985 à New York par Anthony DeLorenzo, la 1950 Gallery fut l’une des premières à exposer aux Etats-Unis des pièces de design français d’après-guerre. A l’occasion de Design Miami, elle propose logiquement des pièces de Perriand, Prouvé et Jeanneret. Une sélection complétée par le designer américain George Nakashima et ses œuvres « sans frivolité, mais à l’apparence sévère et spontanée ».

Lampe Asa-No-Ha de George Nakashima (1970).
Lampe Asa-No-Ha de George Nakashima (1970). George Nakashima

S’éloignant de l’univers de ses consœurs, la galerie Jousse Entreprise expose du mobilier de Maria Pergay (1930-). De celle qui a débuté par la sculpture et a notamment collaboré avec Dali, Philippe Jousse nous fait découvrir les œuvres en Inox réalisées à partir du milieu des années 1960. Une matière qui, selon le galeriste, « lui permit d’assouplir les formes d’un mobilier qu’elle trouvait rigide, pour leur offrir l’ondulation de courbes sensuelles. »

Au premier plan, tabourets Vague de Maria Pergay (1968).
Au premier plan, tabourets Vague de Maria Pergay (1968). Jousse Entreprise

Thématiques associées

The good concept store La sélection IDEAT