Pour Noël, Häagen Dazs s'offre la crème des designers

Pour la neuvième année consécutive, la célèbre marque de crèmes glacées a fait appel à un designer de haut niveau pour imaginer son dessert de fête. Une bûche extravagante, à l'image de son designer : Jaime Hayòn. Retour sur neuf collaborations entre architecture, design et pâtisserie.

Invité du « Häagen Dazs Ice Show 2016 », le fantasque designer espagnol Jaime Hayòn a créé pour l’occasion deux gâteaux glacés aux allures de créatures facétieuses. De forme identique, les deux modèles, aux saveurs différentes (speculoos-caramel salé-vanille et calisssons-pannacotta aux amandes-noix) se distinguent par un choix de couleur original ainsi que par un langages de formes inspiré du monde du cirque, pour se marier avec la fantaisie des fêtes de fin d’années.

« Jouet, robot ou animal fantasmagorique… » Leur forme humanoïde laisse volontairement place à l’imagination. Un design qui rappelle néanmoins les équipements ludiques du designer réalisés pour le High Museum of Art d’ Atlanta.

Il succède à l’Italienne Paola Navone et son gâteau glacé inspiré des calendriers de l’avent. Recouverts d’une coque en chocolat blanc, les 31 blocs de hauteurs différentes qui le composaient pouvaient être dégustés au jour le jour ou partagés au cours d’un même repas.

ID-W-20161205-000-C-H-09

Conçu par Nendo en 2014, le dessert prenait cette fois l’apparence d’un village en hiver grâce à son ensemble de petites maisonnées. Le designer japonais souhaitait mettre l’accent sur la convivialité propre aux fêtes de Noël, période de réunion familiale par excellence…

Le studio suédois Front Design s’est, lui, inspiré du climat hivernal de son pays d’origine pour répondre à l’invitation de Häagen-Dazs en 2013. Leur nuage comestible laissait alors échapper des flocons de crème glacée lors de sa dégustation.

ID-W-20161205-000-C-H-07

Les londoniens de Doshi Levien imaginèrent, l’année précédente, une lune aux multiples cratères. Influencés par Le Voyage dans la Lune de George Méliès, ils la choisirent comme modèle pour l’idée d’aventure et la féerie qu’elle procure.

ID-W-20161205-000-C-H-06

Kiki Van Eijk imagina en 2011 une fleur des glaces des plus élégantes. A la fois sculptural et organique, son design inspiré des flocons de neige et des fleurs de montagne faisait référence aux ingrédients naturels utilisés par la marque.

ID-W-20161205-000-C-H-05

Eux aussi séduits par la nature, les 5.5 designers se sont inspirés de la glace dans son état le plus pur. Avec ses angles aigus et ses surfaces biseautées, leur iceberg offrait alors « la fraîcheur d’un stalactite ».

En 2009, Florence Doléac proposa elle aussi un paysage hivernal pour investir nos tables de fêtes. Sa montagne de glace symbolisait une nature fraîche et immaculée, au sommet de laquelle trônait un sapin de chocolat noir, réduit à sa forme la plus pure.

Pour inaugurer l’événement en 2008, Patrick Jouin s’inspira le premier des éléments naturels, en créant un gâteau glacé à la géométrie inspirée des flocons de neige.

ID-W-20161205-000-C-H-04

The good concept store La sélection IDEAT