32 000 œuvres du Bauhaus accessibles en un seul clic

Suite à la numérisation de plus de 32 000 pièces, les archives en ligne de Harvard nous invitent à redécouvrir les chefs-d’œuvres de l’école d’art la plus influente du XXe siècle.

Grâce aux dons des enseignants et des élèves du Bauhaus, auprès du Harvard Arts Museum, l’université américaine s’est dotée au fil des ans de la plus grande collection de pièces issues de ce mouvement artistique, initié par Walter Gropius en 1919, à la frontière des arts plastiques, de l’artisanat et de l’industrie.

Théière Bauhaus en argent et ébène de Marianne Brandt (1924). 
Théière Bauhaus en argent et ébène de Marianne Brandt (1924).  The métropolitan museum of art

Pour s’y retrouver dans cette masse impressionnante d’informations, le site propose une interface organisée en douze catégories pour nous guider dans l’exploration des archives et resituer les créations dans leur contexte historique et artistique. Pratiquement, chaque œuvre présentée en ligne peut ensuite être consultée à la demande au sein du Harvard Arts Museum.

En 1923, Wilhelm Wagenfeld crée la fameuse Bauhauslampe, en associant le verre au nickel, un matériau que l’industrie découvre dans les années 1920 .
En 1923, Wilhelm Wagenfeld crée la fameuse Bauhauslampe, en associant le verre au nickel, un matériau que l’industrie découvre dans les années 1920 . Jean-Claude Planchet

Une publication d’archives qui concorde avec la programmation du musée parisien des Arts Décoratifs. L’exposition « L’esprit du Bauhaus », présentée jusqu’au 26 février regroupe plus de 900 pièces de mobilier, textile, dessins, maquettes et peintures qui attestent de la richesse interdisciplinaire du courant artistique et de sa vivacité actuelle, grâce à une sélection d’œuvres contemporaines, directement influencées par le Bauhaus.

La section Bauhaus de la bibliothèque de Harvard

The good concept store La sélection IDEAT