Quand Patti Smith rencontre Le Corbusier

Pour son dixième anniversaire, le festival GéNéRiQ, qui essaime dans tout l'Est de la France, s’offre une rockeuse légendaire dans un cadre exceptionnel : la chapelle de Ronchamp signée Le Corbusier…

Patti Smith, la légende de la scène arty new-yorkaise, inaugurera, par un concert unique le 14 février à 18 heures dans la chapelle de Ronchamp (Haute-Saône), le festival GéNéRiQ, qui se déroulera jusqu’au 19 février prochain, entre Bourgogne-Franche-Comté et Alsace.

Fascinée par le monument, la chanteuse, musicienne, poète, peintre et photographe a elle-même démarché les organisateurs du festival afin de donner ce récital intime dans le chef-d’œuvre de Le Corbusier achevé en 1955 et inscrit au Patrimoine mondial de l’Humanité depuis le 17 juillet dernier.

ID-W-20161212-000-C-H-02

L’artiste culte balaiera ses classiques au sein d’une mise en scène volontairement sobre et dépouillée, afin de ne pas dénaturer la beauté du « lieu de paix et de joie intérieure » conçu par le franco-suisse. Accompagnée de seulement deux musiciens, on imagine déjà les interprétations de la chanteuse résonner à la perfection avec le brutalisme de ce monument de l’architecture contemporaine.

ID-W-20161212-000-C-H-04

La programmation éclectique du festival réunit Paradis, Charlie Cunningham, Andy Shauf, Lambchop et Johnny Mafia. Mais aussi Peter Von Poehl qui présentera en avant-première Sympathetic Magic, une création musicale chorégraphiée par Via Danse. GéNéRiQ propose au total plus de 50 rendez-vous, parfois dans des lieux incongrus (temple protestant de Dijon, stade Bonal de Sochaux…), dont près de la moitié sont gratuits.

Places en vente le 15 décembre. Renseignements sur generiq-festival.com

The good concept store La sélection IDEAT