Un concours d’architecture pour un chais d’exception à Matera (Pouilles)

Cinq agences d’architecture participent actuellement à l’« Enoteca dai tosi design contest ». Cette compétition vise à transformer un lieu historique de la ville troglodyte de Matera (Pouilles) en un temple de l’œnologie.

A l’intérieur d’une ancienne maison troglodyte de la ville de Matera, future Capitale Européenne de la Culture 2019, un concours d’architecture vise à aménager un lieu dédié à l’histoire des vins locaux et à leur dégustation. Une initiative de Gian Paulo Buziol, fils du créateur de mode Claudio Buziol qui fonda la marque Replay en 1978.

Le sol en métal imaginé par Andrea Caputo contraste avec les murs creusés dans la pierre.
Le sol en métal imaginé par Andrea Caputo contraste avec les murs creusés dans la pierre. PS_ENOTECADAITOSI_ANDREACAPUTO

Singularité de la commande, seuls les matériaux utilisés pendant les différents stade de production du vin sont autorisés à intégrer la cave répartie sur trois niveaux ! Cela oblige les différentes équipes à se restreindre au verre, au liège, au chêne et au châtaignier voire à l’acier inoxydable, la fibre de verre, le béton et la terre cuite.

De la vigne aux bouteilles, l’agencement pensé par le duo belge de Muller van Severen raconte l’histoire du vin par ses matériaux.
De la vigne aux bouteilles, l’agencement pensé par le duo belge de Muller van Severen raconte l’histoire du vin par ses matériaux. PS_ENOTECADAITOSI_MULLERVANSEVEREN

Le Milanais Andrea Caputo veut recouvrir le sol d’une estrade métallique surélevée et décollée des parois pour souligner leur aspect massif tandis que le studio belge de Muller & Van Severen préfère mettre en scène les origines du vin à travers une entrée où foisonne les plants de vigne et un sol en terracotta rappelant l’importance du terroir.

Le parcours sinueux du Studioerrante Architetture s’adapte aux différents espaces.
Le parcours sinueux du Studioerrante Architetture s’adapte aux différents espaces. PS_ENOTECADAITOSI_STUDIOERRANTEARCHITETTURE

Une série d’escaliers aux allures sculpturales vient habiter le projet de Studioerrante Architetture pour répondre aux courbures des espaces voûtés. A l’inverse, les membres d’Architecten DVVT transforment très peu l’espace et ses circulations, convaincus que l’architecture vernaculaire du lieu se suffit à elle-même.

L’aménagement résolument minimal des équipes d’Architecten DVVT.
L’aménagement résolument minimal des équipes d’Architecten DVVT. PS_ENOTECADAITOSI_ARCHITECTENDVVT

Afin de séquencer l’espace, Francesco Librizzi installe une nouvelle plateforme faisant office de « belvédère intérieur ». Au sol, un revêtement composé de fragments de terracotta, de béton et de sable fait le lien entre l’architecture traditionnelle locale et une vision plus contemporaine.

Le projet de Francesco Librizzi revisite avec modernité les matériaux traditionnels de la région.
Le projet de Francesco Librizzi revisite avec modernité les matériaux traditionnels de la région. PS_ENOTECADAITOSI_FRANCESCOLIBRIZZI

Après l’annonce des trois finalistes prévue ce mois-ci, le projet gagnant devrait être lancé dès le 12 mai prochain en l’honneur de l’anniversaire de Claudio Buziol…

Thématiques associées

The good concept store La sélection IDEAT