Cheval Blanc, 10 ans de luxe en haut des cimes

Au cœur des Alpes françaises, l’hôtel Cheval Blanc, premier établissement hôtelier de LVMH Hôtel Management, fête ses 10 ans. Et affiche avec cet anniversaire une foule de nouveautés qui en font toujours l’un des plus beaux palaces de l’une des plus élégantes stations de sports d’hiver des Trois Vallées.

Extérieurement, le Cheval Blanc est un énorme chalet en bois exhibant sa belle architecture cossue et chaleureuse. Intérieurement, un condensé de luxe, de convivialité et de raffinement. Mais un luxe d’une « dimension immatérielle, tel que le définit Sybille de Margerie, l’architecte d’intérieur du lieu, un luxe non ostentatoire. » Il faut dire qu’outre la talentueuse décoratrice, l’adresse excelle depuis sa création dans les signatures prestigieuses qui ont contribué à son aura, tout dernièrement Peter Marino qui vient de relooker le restaurant le Triptyque (autrefois le White Restaurant) avec ses tonalités rouges, sa salle à manger privative et sa table de partage en marqueterie signée Gilles Hoang.

Une vaste piscine à débordement avec jacuzzi attenant offre la possibilité de faire quelques longueurs en contemplant les cimes enneigées.
Une vaste piscine à débordement avec jacuzzi attenant offre la possibilité de faire quelques longueurs en contemplant les cimes enneigées. DR

Autres stars du lieu, le chef (deux étoiles au guide Michelin) Yannick Alleno qui réadapte ici les saveurs de la Haute-Savoie ; ou encore le coiffeur John Nollet qui officie dans son Hair Room Service repensé comme un cabinet de curiosités. Sans oublier le spa qui offre un des soins Guerlain les plus planants, Altitude Extrême (massage avec pierres chaudes et boules froides, masque facial…), la piscine spectaculaire rénovée par le studio Patrick Rives, véritable lagon avec plafond en miroir, lustre en métal, murs en pierres et en bouleau…

Les 11 chambres Deluxe Supérieures bénéficient d’une orientation plein sud offrant une vue imprenable sur la Saulire.
Les 11 chambres Deluxe Supérieures bénéficient d’une orientation plein sud offrant une vue imprenable sur la Saulire. F.Nannini

Avec leur terrasse donnant sur la piste, les chambres affichent également un confort optimal. Literie exceptionnelle, salles de bains en marbre zebrano, douche spacieuse qui devient aussi hammam et sauna dallée de pâtes de verre de Murano… C’est dans cette quête d’excellence que Sybille de Margerie a également créé il y a cinq ans le 1947, l’autre restaurant en sous-sol, salle blanche avec son entrée aux murs tapissés de cuir de Cordoue. Ce décor chic et surprenant va de pair avec l’extrême qualité du service en gants blancs qui n’a ici rien d’empesé, mais qui fait au contraire de Cheval Blanc un rendez-vous familial et huppé sur lequel plane l’âme et l’élégance des grandes demeures d’autrefois.

Le « 1947 » se déploie autour d’une bulle en Corian ajourée dans laquelle officie les brigades du chef Yannick Alléno.
Le « 1947 » se déploie autour d’une bulle en Corian ajourée dans laquelle officie les brigades du chef Yannick Alléno. DR

« Nous rénovons chaque année des suites et des chambres, explique Sybille de Margerie, afin d’être encore plus chic, plus raffiné, plus haut de gamme. Il y a deux ans, nous avons réalisé un chalet privatif mitoyen de l’hôtel ainsi que le kit club pour les enfants. Pour les 10 ans, on a poursuivi en agrandissant neuf junior suites, les salles de bains, les dressings, en améliorant certaines prestations, en déclinant un nouveau code de couleurs, orange, prune, vert anis, rouge. On a également créé un nouveau petit salon jouxtant le bar, et agrandi l’espace et la boutique du Ski Service. » Un sas en chêne clair, résine blanche et étagères transparentes, où l’on est accueilli à l’arrivée des pistes avec chocolat chaud, infusion et gourmandises.

Pour terminer sa journée en beauté, une sélection exclusive de thés Guerlain invite à une expérience de dégustation unique.
Pour terminer sa journée en beauté, une sélection exclusive de thés Guerlain invite à une expérience de dégustation unique. DR

Pour ses 10 ans, la maison propose des expériences aussi fortes en poésie qu’en émotions, comme partir à la nuit tombée en motoneige pour les cimes et boire une coupe de Dom Pérignon sous les étoiles ; faire une promenade à raquettes immortalisée par Christian Arnal, photographe et alpiste chevronné qui fait partager sa passion de la montagne. Ou encore tenter l’expérience Altitude Extrême (comme le soin Guerlain au spa mais en plus périlleux …) qui débute par une descente en ski à 2 800 mètres et se finit en delta plane…

Cheval Blanc et Guerlain se sont alliés pour développer une collection exclusive de soins et de massages, spécifiquement conçus pour les sports d’hiver.
Cheval Blanc et Guerlain se sont alliés pour développer une collection exclusive de soins et de massages, spécifiquement conçus pour les sports d’hiver. DR

Et le raffinement est allé jusqu’à concocter pour les fêtes de fin d’année une buche décorée de boules jaune, taupe et rose, qui rendait hommage aux trois maisons Cheval Blanc du monde : le jaune pour évoquer le sable de Randheli (Maldives), le taupe des pics des Alpes et le rose les fleurs exotiques de Saint-Barth. Même déclinaison avec la bougie des 10 ans, qui reprend les notes olfactives boisées de la bougie Mountain Chic de Courchevel, des fleurs blanches de Tropical Chic de Saint-Barth, et marines de Island Chic pour Randheli. Et pour immortaliser le tout et faire un pied de nez à une époque où tout n’est que virtuel, un livre d’art sur les trois lieux vient d’être publié aux éditions Assouline.

Cheval Blanc Courchevel : le Jardin Alpin. 73120 Courchevel. Tél. : 04 79 00 50 50. www.chevalblanc.com

The good concept store La sélection IDEAT