The Row, l’écrin californien de Mary-Kate et Ashley Olsen

Sur les collines de West Hollywood, le showroom The Row met en scène les collections de vêtements conçues par Mary Kate et Ashley Olsen. Un agencement qui revisite avec brio le style des villas californiennes des fifties.

Le cabinet de Courtney Applebaum, spécialisé en design d’intérieur, et l’agence Montalba Architects signent conjointement l’agencement de The Row, une boutique de vêtements fondée par les jumelles stars d’Hollywood, Mary-Kate et Ashley Olsen. Installé dans un ancien pavillon du quartier de Melrose Place, le magasin est déjà lauréat d’un prix décerné par The Chicago Athenaum Museum of Architecture and Design.

Avec un banc de Finn Juhl, une table basse de Jean Royère et un banc de Lina Bo Bardi dans le patio, le mobilier vintage pioche parmi les plus brillants designers de l’après-guerre.
Avec un banc de Finn Juhl, une table basse de Jean Royère et un banc de Lina Bo Bardi dans le patio, le mobilier vintage pioche parmi les plus brillants designers de l’après-guerre. Dominique Vorillon

Oscillant entre un intérieur domestique et celui d’une galerie d’art, la boutique s’ouvre sur un patio central avec piscine pour desservir deux ailes pratiquement symétriques, conçues comme un séjour et une salle à manger. Un plan épuré dont les accents modernistes visent à illustrer l’esthétique et l’élégance de la marque.

Les patios délimitent les différents espaces sans les cloisonner pour laisser filer la lumière et le regard.
Les patios délimitent les différents espaces sans les cloisonner pour laisser filer la lumière et le regard. Dominique Vorillon

Tout en créant des jeux de perspectives, de larges baies vitrées font disparaître la frontière entre les espaces intérieurs et extérieurs, revêtus d’un même sol en béton clair. Largement ouverte et baignée de lumière, la boutique tend à incarner l’inoxydable lifestyle californien.

Le magasin prend parfois des airs de galerie de design vintage. Normal car ici, meubles et vêtements sont à vendre !
Le magasin prend parfois des airs de galerie de design vintage. Normal car ici, meubles et vêtements sont à vendre ! Dominique Vorillon

Disposés sur des présentoirs ou des étagères en acier, les vêtements se font volontairement discrets au sein d’une décoration vintage dont chaque pièce est disponible à la vente, du lit-banquette de Charlotte Perriand aux fauteuils de Lina Bo Bardi en passant par un canapé de Finn Juhl.

Grâce aux larges ouvertures et surfaces vitrées, les frontières entre espaces intérieurs et extérieurs s’atténuent pour faire du patio central la pièce principale du showroom.
Grâce aux larges ouvertures et surfaces vitrées, les frontières entre espaces intérieurs et extérieurs s’atténuent pour faire du patio central la pièce principale du showroom. Dominique Vorillon

En se concentrant sur les qualités du design et de la matière, The Row s’inspire des collections de Mary Kate et Ashley Olsen pour façonner un espace privilégié, luxueux mais pas ostentatoire. Une signature caractéristique de l’agence Montalba Architects qui, en 2012, réalisait déjà l’intérieur de la boutique Isabel Marant de Los Angeles.

The good concept store La sélection IDEAT