Avec le ho36, Lyon découvre le « poshtel »

Comment combiner hôtel et hostel (auberge de jeunesse en anglais) sans faire une croix sur le style, le confort et le budget ? À Lyon, où ho36 Hostel vient d’éclore, cette tendance urbaine taillée pour le voyageur connecté se vit aussi bien en solo qu’en famille ou entre potes. Bon esprit inclus !

Prenez un quartier populaire plein d’avenir, ni trop hype ni trop excentré ; reformatez un hôtel déclassé en mixant design et vintage, chambres individuelles d’un côté, collectives – mais bien roulées – de l’autre ; faites de la place pour un café sympa où les riverains se sentiront aussi chez eux ; émulsionnez objets d’ailleurs et réseau d’artisans locaux ; ajoutez des petits plats, une équipe attentionnée et des bons plans de proximité ; saupoudrez d’une connexion haut débit ; enfournez le tout aux plus bas prix du marché : votre « poshtel » (de posh, chic en français) est prêt à servir !

Pas de télé dans les chambres individuelles et collectives du HO36 mais le wi-fi haut débit et une déco soignée.
Pas de télé dans les chambres individuelles et collectives du HO36 mais le wi-fi haut débit et une déco soignée. Pierrick Vierny

Il aura fallu moins d’un an à Frank Delafon pour mettre son projet à exécution, au retour d’un road-trip familial en Californie. Séduit par l’esprit diablement joyeux et partageur d’une hôtellerie économique avec supplément d’âme, ce jeune entrepreneur, biberonné aux business-plans chez Starbucks avant de reprendre L’Institution (fameuse brasserie chic de la Presqu’île), fait confiance à son instinct pour piloter ce ho36 (@ho36hostels), mi-home, mi-hôtel, en pleine Guillotière, le petit Brooklyn lyonnais.

Au ho36, les chambres collectives soignent leur aménagement…
Au ho36, les chambres collectives soignent leur aménagement… Pierrick Vierny

Après neuf mois de travaux menés tambour battant, le résultat respire le cool. Alexandra Malgrain, sa sœur architecte, y est pour beaucoup. Chaque jour, à 17 heures, le thé à la menthe est offert à ceux qui passent la porte. À voir les têtes médusées et ravies, on comprend vite que l’auberge de jeunesse d’hier n’a plus rien à voir avec ce modèle de convivialité contemporaine où millennials (la génération Y), baby-boomers, familles recomposées et business travellers se rencontrent et créent du lien.

Certaines chambres sont agrémentés d’un bureau pour les travailleurs nomades.
Certaines chambres sont agrémentés d’un bureau pour les travailleurs nomades. Pierrick Vierny

Une idée du voyage gagnant-gagnant avec des livres sur l’étagère au lieu d’une télé, une douche étincelante, des jus frais et des pancakes dès potron-minet. Chacun pioche dans le semainier (poulet rôti, pizza artisanale, brunch…) ou dans la carte bien sourcée, avant de partir à l’assaut de la capitale des Gaules. L’Airbnb en version augmenté, en quelque sorte…

ho36. 36, rue Montesquieu, 69007 Lyon. Tel. : 04 37 70 17 03. ho36hostels.com
A partir de 27 € le lit, 69 € la chambre double.
5 € le petit déjeuner, 10 € le plat du jour.

Le ho36 propose aussi une carte de restauration healthy, locavore et abordable !
Le ho36 propose aussi une carte de restauration healthy, locavore et abordable ! Pierrick Vierny

 

Thématiques associées

The Good Spots Destination Lyon

The good concept store La sélection IDEAT