Torre de Madrid : l'hôtel de Jaime Hayon qui électrise le design espagnol

C'est au début de l'année que Jaime Hayón a dévoilé sa nouvelle adresse madrilène : un hôtel aussi optimiste que son designer valencian.

A son inauguration en 1957, la Torre de Madrid était le plus haut bâtiment madrilène avec 34 étages. Exemple de modernité et véritable symbole de la modernité de la ville, elle abritait jusqu’alors des appartements et des bureaux enracinée sur la mythique Plaza de España. Soixante ans plus tard, changement de cap : le Barceló Torre de Madrid Hotel est venu implanter 256 chambres sur neuf niveaux.

C’est à Jaime Hayón que le groupe Barceló Hotel a confié l’âme de son nouvel étendard. Natif de Madrid, le designer a investi beaucoup de lui-même dans ce projet : « Je me suis entièrement dévoué à la création d’un espace unique qui incarne une nouvelle vision de l’Espagne, une vision détachée de l’esthétique traditionnelle ibérique. En plus d’être ma ville natale, Madrid représente la diversité et la richesse de l’Espagne. »

Le lobby de l’hôtel est à l’image de son designer : coloré et optimiste.
Le lobby de l’hôtel est à l’image de son designer : coloré et optimiste. DR

L’hôtel rayonne comme un bijou : couleurs joyeuses, touches dorées, matières confortables à l’œil comme au toucher… Le designer convoque l’histoire de l’Espagne comme inspiration première sans ses clichés ni ses archétypes. Un retour vers l’essence du passé pour mieux traduire la modernité espagnole actuelle à travers toutes ses influences, notamment maures qui ont contribué à forger sa beauté.

Le bar de l’hôtel et ses finitions précieuses rappellent les influences maures de l’identité esthétique espagnole.
Le bar de l’hôtel et ses finitions précieuses rappellent les influences maures de l’identité esthétique espagnole. DR

Jaime Hayon est un designer overbooké. Alors, pour concilier tous ses projets, il a distillé çà et là dans l’hôtel quelques-unes de ses pièces préférées (luminaires, tables et chaises), créées en collaboration avec des grands noms comme Fritz Hansen, Cassina, &Tradition, Gubi ou Arflex. Quoi de mieux de ses propres produits pour incarner son univers ?

Dans le lobby, une oeuvre de Jaime Hayon donne le ton.
Dans le lobby, une oeuvre de Jaime Hayon donne le ton. DR

Avec le Barceló Torre de Madrid Hotel, Jaime Hayon signe une déco des plus personnelles, teintée de son légendaire humour, qui arrachera un sourire à quiconque franchira la porte d’entrée.

Une créature mi-ours mi-zèbre salue les clients de l’hôtel de son haut-de-forme… en or !
Une créature mi-ours mi-zèbre salue les clients de l’hôtel de son haut-de-forme… en or ! DR

The good concept store La sélection IDEAT