Du design bradé en faveur de AIDES pour clore les DDAYS

Quand le monde du design se mobilise contre le SIDA aux côtés d’AIDES, cela donne La Grande Braderie du Design parrainée par Philippe Starck, qui vient clôturer les d’Days, à Pantin du 11 au 13 mai prochains.

Depuis quinze ans, de nombreux créateurs de mode font cause commune en vue de récolter des fonds au service de la lutte contre le SIDA. Du 11 au 13 mai, c’est au tour du monde du design de prendre la relève. Sur le même principe, AIDES a demandé à des créateurs et éditeurs de donner des objets et pièces de mobilier qui seront ensuite vendus avec une ristourne de 30 % à 70 %. Une aubaine pour le grand public ainsi que pour l’association de lutte contre le SIDA qui récoltera l’intégralité des bénéfices de la vente.

Ionna Vautrin, Philippe Starck, Mathieu Lehanneur, Airborne, Moustache, Marc Venot, Silvera, Vitra… Plus de soixante-dix designers et labels ont joué le jeu. « Nous sommes très fiers de toutes ces personnes qui ont rapidement proposé leurs objets. C’est un vrai encouragement, on se sent beaucoup moins seuls. Car la lutte contre le VIH est difficile », avoue Marc Dixneuf, directeur général d’AIDES.

Philippe Starck, parrain de la manifestation.
Philippe Starck, parrain de la manifestation. DR

Pour Philippe Starck, parrainer cette première édition sonnait comme une évidence : « En général, brader des produits neufs n’a pas de sens. Ici c’est différent, il s’agit de récolter de l’argent pour une bonne cause », défend le designer qui n’en est pas à son coup d’essai avec AIDES. En 2007, il avait déjà accepté de soutenir l’association en posant pour une grande campagne d’affichage. « Tous les gens en danger de mort et toutes les organisations qui essaient de les sauver me sont chers. Il n’y a rien de supérieur à sauver une vie », poursuit-il.

Tabouret haut W4 (¿adónde?).
Tabouret haut W4 (¿adónde?). Adonde

Lampe Serge Mouille, tabouret Adonde ou vase de Vanessa Mitrani… Ce sont plus de 1 500 objets qui seront ainsi bradés – à partir de quelques euros – dans le bel écrin (1 000m2) des Magasins Généraux de BETC, scénographié pour l’occasion par BuroBonus. « Nous souhaitons que ce soit un beau moment qui marque, et pas seulement une vente, d’où l’importance de la scénographie », confie Marc Dixneuf. Ne souhaitant pas tout dévoiler, il nous glisse qu’elle sera brute et minimaliste, et dans l’esprit du jeu, le thème des D’Days 2017.

Miroir Spring Break de BuroBonus, duo en charge de la scénographie de la braderie chez BETC.
Miroir Spring Break de BuroBonus, duo en charge de la scénographie de la braderie chez BETC. Buro Bonus

Si cette braderie réussit son pari, elle sera récurrente. « Il ne s’agit pas de se lancer dans un événement pour l’oublier l’année suivante », affirme le directeur général d’AIDES, qui serait ravi si, d’ici cinq ans, la Grande Braderie du Design devenait biannuelle, comme celle de la mode…

La Grande Braderie du Design, du 11 au 13 mai.
Magasins Généraux BETC.
 1, rue de l’Ancien Canal, 93500 Pantin.
Le 11 en nocturne de 20 h 30 à 23 heures, le 12 de 11 heures à 20 heures et le 13 de 11 heures à 18 heures.

The good concept store La sélection IDEAT