BIRTHDAY : Florence Knoll, 100 ans de réflexion !

Florence Knoll, qui fête son 100e anniversaire ce 24 mai, incarne pour toujours l’image moderne de l’architecte-designer. Son esprit pragmatique reste à l’origine d’icônes toujours convoitées.

Florence Knoll est née il y a cent ans et la société créée il y a près de quatre-vingts ans par son mari, Hans Knoll, à New York, édite toujours son ultrachic sofa Settee… Singulière, Florence ne l’est pas seulement parce qu’elle a tracé son chemin dans un monde très masculin.

Florence et Hans Knoll en 1946. Elle a forgé les fondamentaux du design à l’échelle industrielle ; lui assurait la partie commerciale.
Florence et Hans Knoll en 1946. Elle a forgé les fondamentaux du design à l’échelle industrielle ; lui assurait la partie commerciale. Knoll

Née Schust à Saginaw (Michigan), elle a perdu très tôt ses parents, d’origines allemande et canadienne. Inscrite en architecture à la Cranbrook Academy of Art, elle y a découvert un néo-Bauhaus américain dans lequel évoluait le Finlandais Eliel Saarinen. La jeune fille était tellement accro à l’architecture de l’école, qui porte la patte de l’architecte, que les Saarinen l’ont littéralement adoptée. Elle passe l’été chez eux, en Finlande.

Le canapé Settee de Florence Knoll (1954).
Le canapé Settee de Florence Knoll (1954). Knoll

Puis Florence a étudié l’urbanisme à l’université Columbia et le design auprès d’Eero Saarinen et de Charles Eames. Elle a rejoint l’Architectural Association, à Londres, puis est retournée à Cambridge (Massachusetts) en 1940,  pour travailler auprès de Walter Gropius et de Marcel Breuer. À l’Illinois Institute of Technology, Florence suit les cours de Ludwig Mies van der Rohe, le pape du style international. « J’ai plus appris de lui que de quiconque, et il ne parlait pas beaucoup », racontera-t-elle. D’ailleurs, plus tard, Knoll éditera les classiques de son mentor.

Le Settee s’adapte à tous les styles d’intérieur.
Le Settee s’adapte à tous les styles d’intérieur. Knoll

En 1946, elle épouse Hans G. Knoll (fils de Walter, éditeur de meubles allemand) ; ensemble, ils transforment la Hans G. Knoll Furniture Company en Knoll Associates. Pendant que lui développe et vend, elle dirige le Knoll Planning Unit, un bureau de design et d’architecture intérieure à destination des entreprises, très influent durant l’après-guerre. Ils sollicitent des designers (Jens Risom), des architectes (Franco Albini) et des sculpteurs (Isamu Noguchi, Harry Bertoia) du monde entier. « On ne travaillait pas avec eux pour l’argent », raconte aujourd’hui le designer Richard Schultz.

Le Knoll Bench est désormais décliné dans des tonalités acidulées.
Le Knoll Bench est désormais décliné dans des tonalités acidulées. Knoll

Quand pendant la guerre le textile a manqué, Florence s’est « rabattue » sur le tweed, avant de créer ses propres tissus. Le premier gros client : Rockefeller, pour ses bureaux. Suite au décès accidentel de Hans (1955), Florence dirige seule Knoll Associates, Knoll International et Knoll Textiles. En 1958, elle se remarie et quitte la société en 1965. Alors que George W. Bush lui remettait la National Medal of Arts, elle lui a dit : « Je ne suis pas designer. J’ai juste fait les patates qui vont avec la viande… » 

Ce sofa Settee, repensé dans une version Relaxed (coussins rembourrés), a été créé par Florence Knoll en 1954 pour les entreprises.
Ce sofa Settee, repensé dans une version Relaxed (coussins rembourrés), a été créé par Florence Knoll en 1954 pour les entreprises. Knoll

Thématiques associées

The good concept store La sélection IDEAT