Le restaurant La Forêt Noire à Lyon, par Claude Cartier

« Tout est parti d’un papier peint », résume la décoratrice Claude Cartier à propos de La Forêt Noire qu’elle vient de concevoir dans les faubourgs ouest de Lyon. Une échappée bucolique contemporaine où perdure la belle tradition culinaire si chère au couloir rhodanien.

Ensemblière habituée au relooking d’adresses historiques de Bellecour, cette fine connaisseuse du design (@claude_cartier_decoration) a brillamment relevé le défi d’un chantier ex nihilo en pleine zone tertiaire, la campagne voisine toutefois. Une commande ambitieuse du traiteur C-Gastronomie, bien connu des événements lyonnais de prestige, qui profitait de faire migrer ici son laboratoire pour envisager une chic brasserie comme autre vitrine de ses savoir-faire. « Lyon est certes un bastion gastronomique mais nous manquons de lieux comme Monsieur Bleu, l’Alcazar ou le Café de l’Homme, ces restaurants parisiens qui marient cadre élégant, produits du marché et service soigné », commente sa fondatrice Isabelle Darnault.

Le ton fut donc donné : sophistiqué et détendu, bucolique mais urbain, bistrot ou salle à manger. Tout s’enchaîne très vite sur ce papier peint Wall & Decò mêlant grisaille XVIIIe siècle et apprêt contemporain : un damier en marbre qui folâtre plus loin avec une moquette à palmes de DimoreStudio, des cloisons façon béton pour la note indus’ décalée, une variante d’espaces cosy et un salon carrément privatif, tout autour d’un bar en laiton et en marbre noir, tel un pivot central.

Les tables La Chance et les chaises « Bodystuhl », de Nigel Coates, prennent leurs aises dans cet espace alliant mobilier design et matières nobles.
Les tables La Chance et les chaises « Bodystuhl », de Nigel Coates, prennent leurs aises dans cet espace alliant mobilier design et matières nobles. DR

Ajoutez de superbes tables La Chance au creux des alcôves, certaines nappées, d’autres pas et des assises qui panachent : les fameuses Gubi, les Bodystuhl à cannage viennois, les tabourets acrobates Cirque de Thonet et des fauteuils Petite Friture ; des tissus Maison Pierre Frey, Métaphores, Dedar ou même Hermès en outdoor. Éclairez le tout des luminaires cosmiques de la créatrice lyonnaise Marie-Lise Féry et son Magic Circus… Voilà pour la revue (incomplète) de détail bien choisie par Claude Cartier et Fabien Louvier. L’assiette est à la hauteur de la partition stylistique, éclectique mais toujours primeur. Le nom du restaurant aidant, on vous laisse deviner le dessert signature.

La Forêt noire
Formule du soir : 36 €
À la carte : environ 42 €.
1, rue des Troques, 69630 Chaponost
Tél. : 04 78 45 30 30
Laforetnoire.fr

The Good Spots Destination Lyon

The good concept store La sélection IDEAT