Crédit photo :Boutique de Julien Segard à Paul Bert Serpette

Le Krug Festival s'installe à Paul Bert Serpette :
Interview du passionné des Puces Gilbert Kann

Collectionneur et « personal shopper » passionné de design, Gilbert Kann aménage les espaces éphémères du Krug Festival, qui se tient à Paul Bert Serpette les 1er et 2 juillet 2017.

Paul Bert Serpette, dirigé par Marion Dufranc, est chaque weekend le rendez-vous des aficionados du mobilier d’art, de l’Antiquité au design le plus pointu du XXème siècle. Situé au cœur des Puces de Saint-Ouen, le lieu est réputé pour être le plus grand Marché d’antiquités et d’Arts décoratifs au monde. Habitué du Marché, Gilbert Kann y a sélectionné le mobilier qui servira d’écrin au Krug Festival, événement inédit dans l’univers de la gastronomie et des arts décoratifs.

Corner galerie GAM – Krug Festival
Corner galerie GAM – Krug Festival

La décoration a pris une importance particulière dans l’art de vivre, au même titre que la gastronomie ou l’œnologie….
Oui et c’est tant mieux car c’est une culture, comme celle du bon vin ou du bon champagne. Décorer chez soi c’est avant tout s’intéresser à l’Histoire car le mobilier des arts décoratifs a été influencé par notre Histoire.

Pourquoi cette tendance à mélanger les styles et les époques chez les décorateurs ?
La période veut cela sans doute car nous sommes à la croisée de plusieurs époques, plusieurs styles… C’est fini le décor minimaliste ou total look ! Aujourd’hui, je dirais que beaucoup de mes clients veulent de la moquette épaisse, des rideaux en velours avec une enfilade d’Alain Richard, un lustre montgolfière XIXe et un buste drapé romain dans l’entrée.

« L’art de l’assemblage » est un des savoir-faire qui font la renommée des champagnes Krug. Ils livreront leurs secrets lors de deux déjeuners présidés par Olivier Krug et Gilbert Kann, directeur de la Maison.

Meublés avec une sélection de pièces vintage rares et iconiques choisies par Gilbert Kann à Paul Bert Serpette, la Maison Krug, le Studio Krug et la Table Krug proposeront des dégustations d’accords mets-champagne mêlées à des conversations et des rencontres musicalo-gustatives.

Comme le bon vin, est-ce que les beaux objets prennent de la valeur en vieillissant ?
Il y a à peine vingt ans, le mobilier des arts décoratifs du XXe siècle faisait son apparition à la Biennale des Antiquaires de Paris. Depuis, les marchands ont vu monter sa côte. Ce n’est pas anodin. Il prend de la valeur avec le temps parce que c’est à la fois un art, une culture, un regard…

C’est pour ça que le mobilier ancien a une saveur si particulière ?
Oui, il a ce pouvoir de rappeler ou d’évoquer aux gens une époque, un mode de vie, un mode de consommation, voire une ambiance. La patine du temps, même sur des objets du quotidien en plastique, laisse une nostalgie aux gens.

D’où vient le mot vintage ?
A l’origine, c’est un terme d’œnologie qui signifie « millésime ». Il viendrait de l’anglais et permettrait de désigner des vins vieux. Dans les années 1990, le monde de la mode se l’est approprié pour désigner les collections historiques des grands couturiers. Peu à peu, le terme s’est appliqué à tout ce qui était ancien et tendance…

Quel rapport a-t-on au temps quand on s’intéresse au mobilier ancien ?
Je ne suis pas entouré que d’antiquités, loin de là ! Et au même titre que ces antiquités ont été contemporaines de leur époque, j’aime imaginer, en regardant le mobilier des artistes contemporains, celui qui sera tendance plus tard. C’est toujours intéressant de se projeter dans 30 ou 40 ans !

L’ABUS D’ALCOOL EST DANGEREUX POUR LA SANTE. A CONSOMMER AVEC MODERATION.

Le Krug Festival aura lieu les 1er et 2 juillet 2017 au mythique Marché Paul Bert-Serpette.

Réservez vite vos places pour les multiples ateliers proposés sur le site Krug Festival.

The good concept store La sélection IDEAT