Tendances 2017 : La maison aux couleurs de Saint Laurent

En 2017, le mobilier marie volontiers des couleurs de pierres précieuses profondes et saturées. Comme dans la mode d'Yves Saint Laurent en son temps. Explications.

Milan, avril 2017. Sur le stand de l’éditeur hollandais Linteloo, le prodige du design allemand Sebastian Herkner présente Highline, un nouveau canapé dont la version tendue de tissu orange associée à une table basse en céramique vert foncé attire tous les regards. Quand on lui dit que côté couleurs, cela fait très Saint Laurent, le visage du designer s’anime brusquement avant d’acquiescer. Il faut dire que dans le off de Milan, il présente aussi de très chics paravents laqués dans des couleurs de pierres précieuses. Herkner les a baptisés Opium, comme l’un des parfums cultes du couturier sorti dans un flaconnage violet en 1981, l’année de sa naissance…

Canapé Highline de Sebastian Herkner (Linteloo).
Canapé Highline de Sebastian Herkner (Linteloo). LInteloo
Paravent Opium de Sebastian Herkner (exposition Doppia Firma).
Paravent Opium de Sebastian Herkner (exposition Doppia Firma). Doppia Firma

Quelques coïncidences font-elles une tendance ? En tout cas, il est de plus en plus facile de trouver du mobilier vert émeraude,  le couturier préférait dire « vert Scarlett » à cause d’une robe de l’héroïne d’Autant en emporte le vent. En tout cas, la palette vibrante et contrastée du couturier séduit plus que jamais designers et éditeurs.

La tendance Yves Saint Laurent résonne avec la vogue du vert greenery.
La tendance Yves Saint Laurent résonne avec la vogue du vert greenery. DR

Attention, ces couleurs YSL ne claquent pas comme celles des années pop ! Elles ont de l’impact mais plus de profondeur. Ce qui dynamise l’espace en y apportant de la lumière tout en maintenant un certain confort visuel. On retrouve facilement ces teintes intenses sur le velours des fauteuils et canapés ou encore chez les éditeurs de tissus d’ameublement les plus en pointe comme Kvadrat ou Gabriel.

Nous avons sélectionné 16 pièces de mobilier qui épousent côté couleur cette tendance lourde…

Diaporama : Les designers sous le charme de Yves Saint Laurent

Au final, il n’y a sans doute pas une couleur Saint Laurent… Toutes y sont, du moment qu’elles soient vives, intenses, profondes et souvent employées en contraste. Avec elles, c’est le règne du vert accolé à de l’orange ou du rose indien. Le rouge se marie avec le bleu et l’union du jaune et du violet tiendrait presque de la norme… Comme Matisse, collectionneur fou de tissus, disait « Delacroix m’a appris la couleur », Saint Laurent répéta lui : « Le Maroc m’a appris la couleur »…

The good concept store La sélection IDEAT