À Londres, le Victoria & Albert Museum fait peau neuve

L’inauguration le 30 juin dernier du V&A rénové par Amanda Levete Architects (AL_A) est venue mettre fin à une longue phase de travaux. Plusieurs extensions, dont une nouvelle entrée et une galerie souterraine, marquent la plus importante entreprise d'expansion du musée depuis 100 ans !

Emblème de la vie culturelle londonienne, le Victoria & Albert Museum dévoile au grand public depuis le 1er juillet une toute nouvelle enveloppe. C’est le contexte plus large de modernisation de l’Exhibition Road, l’artère des musées longeant l’édifice, qui avait initié cet élan de renouvellement du musée. L’agence d’Amanda Levete, à qui l’on doit notamment le spectaculaire Central Ambassy à Bangkok, avait été sélectionnée en 2011 parmi 110 équipes d’architectes pour porter ce projet. Le résultat ? Un nouvel espace moderne ouvert sur la ville, qui met en valeur le bâtiment originel en l’animant.

La vue surélevée de la cour, dite Sackler Courtyard, dévoile les nouveaux aménagements d’Amanda Levete Architects et l’effet harmonieux de leur juxtaposition sur les bâtiments anciens. 
La vue surélevée de la cour, dite Sackler Courtyard, dévoile les nouveaux aménagements d’Amanda Levete Architects et l’effet harmonieux de leur juxtaposition sur les bâtiments anciens.  hufton et crow

Le musée montre par ces transformations sa volonté d’être plus accessible au public, au sens propre comme au figuré ! La nouvelle entrée ouvre l’édifice sur la rue de manière inédite. L’élégante colonnade conçue par Aston Webb en 1909 a été repensée et remodelée pour créer cet espace aéré. Au-delà de ce portail, la cour a été carrelée de 11 000 pièces de porcelaine travaillées à la main, une première au Royaume-Uni ! Elle devient ainsi un espace convivial qui accueillera des installations, des événements festifs et un café, et joue le rôle de trait-d’union entre la rue et le musée.

La colonnade qui marque l’entrée dans la cour est désormais décloisonnée et crée un lien entre l’espace du musée et le quartier d’Exhibition Road. Elle permet ainsi d’observer depuis la rue les bâtiments anciens édifiés par l’architecte Aston Webb en 1909.
La colonnade qui marque l’entrée dans la cour est désormais décloisonnée et crée un lien entre l’espace du musée et le quartier d’Exhibition Road. Elle permet ainsi d’observer depuis la rue les bâtiments anciens édifiés par l’architecte Aston Webb en 1909. hufton et crow

La nouvelle galerie souterraine baptisée « Gallery Sainsbury » propose un immense espace de 1 100 m2 dédié aux expositions temporaires de grande ampleur. Elle offre au V&A Museum de nouvelles potentialités à la mesure de ses ambitions internationales. Car cette extension magistrale répond aussi à un accroissement du nombre de visiteurs annuel, presque multiplié par quatre en une décennie (3,46 millions l’an passé)…

L’Exhibition Road offre désormais un accès direct au V&A.
L’Exhibition Road offre désormais un accès direct au V&A. hufton et crow
L’immense espace de la nouvelle galerie au sous-sol accueillera les expositions les plus ambitieuses du musée. 
L’immense espace de la nouvelle galerie au sous-sol accueillera les expositions les plus ambitieuses du musée.  hufton et crow

Cette nouvelle page de l’histoire de l’édifice fait écho à l’exposition « Designing the V&A » (jusqu’au 7 janvier 2018), qui retrace les étapes de la construction du musée des années 1850 à nos jours. L’occasion de rappeler que l’architecture et le design sont au cœur de l’histoire de ce lieu toujours en évolution, qui refuse l’image de musée figé dans le passé.

L’aspect intérieur de la galerie Sainsbury : un étage qui modernise l’image générale du musée et optimise ses capacités d’accueil.
L’aspect intérieur de la galerie Sainsbury : un étage qui modernise l’image générale du musée et optimise ses capacités d’accueil. hufton et crow

Designing the V&A (jusqu’au 7 janvier 2018). Victoria and Albert Museum, Cromwell Road, London, SW7 2RL. 

Thématiques associées

The good concept store La sélection IDEAT