Au Grand-Hornu, le monde merveilleux de Nendo

Jusqu’au 1er octobre, au musée du Grand-Hornu en Belgique, le grand public n’a que de bonnes raisons de visiter l’exposition « Nendo : Invisible Outlines ». Son esthétique contemporaine n’est jamais froide et explore de nouveaux territoires pour le design. En revanche, il est pensé et organisé au millimètre. Ce que nous a raconté Marie Pok, directrice du musée, à l’origine de cette étonnante aventure.

Plusieurs musées de design européens auraient adoré présenter pour la première fois en Europe le travail d’Oki Sato, 40 ans, architecte et designer, capitaine du collectif Nendo. « Au début des années 2000 », nous explique Marie Pok, directrice du centre d’Innovation et de Design du Grand-Hornu, « Oki Sato et Nendo faisaient sensation dans le monde du design ».

Oki Sato tente de nourrir son cheval à bascule H Rocking Horse (Kartell).
Oki Sato tente de nourrir son cheval à bascule H Rocking Horse (Kartell). Kartell

En dehors des produits pour des éditeurs de mobilier ou d’objets, le studio réalise aussi des projets d’architecture intérieure. Au Salon du Meuble de Milan, plusieurs années de suite, Oki Sato est le designer dont tout le monde parle. Ses meubles et ses installations font sensation, comme cette année celle orchestrée dans le showroom de la griffe Jil Sander, que le CID du Grand-Hornu donne aujourd’hui à voir. Au milieu des années 2000, les curateurs autorisés se sont dits qu’il y avait matière à exposition mais que c’était trop tôt. Ils ont eu tort ! On a donc longtemps vu Nendo partout, de Tokyo à Saint-Etienne mais jamais au musée.

L’exposition explore la façon dont les designers peuvent appréhender les contours d’un objet.
L’exposition explore la façon dont les designers peuvent appréhender les contours d’un objet. Takumi Ota

C’est le designer Jasper Morrison qui a involontairement joué les bonnes fées. Il se trouve qu’à Tokyo, les deux designers n’habitent pas très loin l’un de l’autre. Et comme régulièrement, le magazine Elle Decor Japan fait jouer à Oki Sato le rôle d’intervieweur de luxe, celui-ci a eu envie de rencontrer le designer anglais. C’est pour ce genre de rencontres qu’il aime faire le journaliste… Jasper Morrison a répondu oui pour l’interview mais a su persuader le magazine que s’il y avait un endroit où parler design, c’était au musée du Grand-Hornu, en Belgique, où il faisait l’objet d’une rétrospective.

Le musée du Grand-Hornu s’est installé dans un ancien complexe de charbonnage du sud de la Belgique.
Le musée du Grand-Hornu s’est installé dans un ancien complexe de charbonnage du sud de la Belgique. Takumi Ota

Une fois sur place, dans ce lieu dont l’architecture industrielle titille illico designers et architectes, les discussions, bière en main, en terrasse sous les arbres des cours qui ponctuent le site, ont fait mousser l’idée d’une exposition Nendo ici. Le deal a vite été signé pour rapatrier au Grand-Hornu pour l’été l’exposition milanaise.

Les « contours invisibles » de Nendo forment un contrepoint aux lignes du bâtiment industriel.
Les « contours invisibles » de Nendo forment un contrepoint aux lignes du bâtiment industriel. Takumi Ota

Quand Nendo fait une exposition – attention ! –, son équipe vient avec tout le matériel nécessaire, « y compris les cotons-tiges ». Pas de temps à perdre à faire des courses sur place. Emplacement des 200 objets, films d’animation poétiques dessinés par Oki Sato… Tout est planifié au millimètre. Et une musique créée spécialement pour l’occasion nimbe les lieux.

Mobilier, mode, art, installation… L’accrochage transcende les catégories traditionnelles.
Mobilier, mode, art, installation… L’accrochage transcende les catégories traditionnelles. Takumi Ota

Parcourir ces 12 catégories d’objets qui articulent l’exposition vous transporte dans une autre dimension, avec plein de surprises. On comprend comment Nendo a intégré depuis sa fondation en 2002, 22 musées dans le monde, reçu 21 prix prestigieux et enchanté 63 expositions, dont voici la première rétrospective…

Les vases-méduses, un chef-d’œuvre de design poétique.
Les vases-méduses, un chef-d’œuvre de design poétique. Takumi Ota

« Nendo, Invisible Outlines » au Grand-Hornu. 82, rue Sainte-Louise, 7301 Hornu (Belgique). Tél. : +32 (0) 65 61 38 81.
Du mardi au dimanche, de 10 heures à 18 heures. Jusqu’au 1er octobre 2017.

Avec cette œuvre, Nendo propose différentes façons de transformer un volume en tissu. Bluffant !
Avec cette œuvre, Nendo propose différentes façons de transformer un volume en tissu. Bluffant ! Takumi Ota

 

The good concept store La sélection IDEAT