Ionna Vautrin allume la SNCF

L’inauguration du TGV Euroduplex l’Océane était l’occasion de découvrir les lampes en bleu et rouge créées par la talentueuse Ionna Vautrin pour la SNCF. La designer française peut ajouter à ses nombreux profils celui, assez rare, d’éclaireuse des trains français !

Le lancement de la nouvelle ligne l’Océane a fait grand bruit mais dans le monde du design, c’est la lampe SNCF créée par Ionna Vautrin qui nous a intéressés. Après ses illustrations charmantes et originales du Kama-Sutra, la designer retrouve un registre qu’elle affectionne, les lampes, en conservant ce style rond, accessible et joyeux qui fait sa signature. Pari réussi : les lampes aux lignes douces et aux couleurs de la France animent l’atmosphère parfois terne des trains SNCF.

La lampe SNCF dans sa version bleue.
La lampe SNCF dans sa version bleue. Michel Giesbrecht
La version rouge.
La version rouge. Michel Giesbrecht

Ionna Vautrin a un profil de touche-à-tout mais ne s’éparpille pas pour autant en créations digressives… Passée brièvement dans l’atelier de George J. Sowden et chez la fratrie Bouroullec, cette créatrice formée à Nantes s’est forgée un style à elle qui s’épanouit jour après jour depuis l’ouverture de son studio en 2011 suite au succès de sa lampe Binic pour Foscarini. Les lampes sont décidément des créations qui lui portent chance : repérée par la SNCF il y a quatre ans, elle est sollicitée par la compagnie ferroviaire pour dessiner les nouveaux luminaires de table du TGV l’Océane qui relie la capitale à Toulouse et Bordeaux.

Ionna Vautrin signe aussi les appliques sobres du nouveau TGV.
Ionna Vautrin signe aussi les appliques sobres du nouveau TGV. Michel Giesbrecht

Comme ces objets domestiques dont la présence rassure, la lampe SNCF d’Ionna Vautrin se fond dans l’ambiance feutrée du train. Discrète mais loin d’être insignifiante, elle intègre parfaitement ses formes idéales à l’espace des nouveaux wagons conçu par l’agence Saguez & Partners. La réussite de l’objet tient dans une structure simple et efficace, une tige tubulaire épaisse qui se scinde en deux sources lumineuses, tout cela en lignes bien définies et rondeurs sympathiques. Son caractère polyvalent mi-lampe de chevet mi-lampe de bureau promet de mettre de son côté tous les voyageurs et de faire connaître, espérons-le, Ionna Vautrin au grand public.

La lampe SNCF est bien partie pour devenir une icône des trains français.
La lampe SNCF est bien partie pour devenir une icône des trains français. Michel Giesbrecht

The good concept store La sélection IDEAT