Pedrali cultive la douceur de vivre à Santorin

Dans les Cyclades, au sommet de l’île de Santorin, le restaurant Pyrgos a opté pour le mobilier de l’éditeur italien Pedrali. Des chaises élégantes qui se fondent dans l’atmosphère marine et volcanique.

L’image en blanc et bleu de Santorin est dans tous les esprits. Au beau milieu de la mer Égée, cette île, parmi les plus belles de la Méditerranée se retrouve envahie chaque été par des vagues de touristes attirés par le charme pittoresque de ses villages perchés. Niché au creux de la montagne la plus haute de Santorin, le Pyrgos bénéficie d’une vue imprenable, ce qui a fait de ce restaurant un must-see. Cette année, l’établissement a fait appel à la marque italienne Pedrali pour moderniser ses espaces extérieurs.

Les fauteuils Nolita s’épanouissent dans cet environnement gagné par la végétation.
Les fauteuils Nolita s’épanouissent dans cet environnement gagné par la végétation. Antonis Eleftherakis photography

Sur l’île en forme de croissant, l’éditeur est comme chez lui. Peut-être une réminiscence lointaine de la connivence entre Italie et Grèce… Fondée en 1963 dans la région de Bergame, Pedrali a bâti sa réputation avec des finitions impeccables et une capacité à s’adapter à tous les contextes, du salon privé à l’aéroport. Au Pyrgos, dans la grande salle pouvant accueillir 150 personnes, le choix s’est porté sur les chaises en acier de la collection Nolita dessinée par Simone Mandelli et Antonio Pagliarulo. À l’origine conçues pour l’outdoor, ces petites chaises blanches à la ligne légère ne déparent pas dans ce cadre lumineux et méditerranéen. Les chaises Nemea en bois accompagnent le tout sans peser sur l’effet solaire de l’ensemble.

Dans la salle panoramique : chaises Nemea et Nolita croisent bois et métal.
Dans la salle panoramique : chaises Nemea et Nolita croisent bois et métal. Antonis Eleftherakis photography

L’effet chic et simple de Pedrali est encore plus remarquable à l’extérieur, sur la terrasse inondée de soleil. On retrouve la ligne Nolita, cette fois-ci dans sa version tabouret de bar associée aux tables Concrete de Pio et Tito Toso. Pour ce mobilier extérieur, les propriétaires ont opté pour un jaune vif qui fait mouche sur le fond bleu intense du décor égéen. Dans ce lieu dédié au farniente, la rencontre entre Santorin et Pedrali fonctionne décidément très bien…

A l’extérieur, chaises de bar Nolita et tables Concrete assument le jaune.
A l’extérieur, chaises de bar Nolita et tables Concrete assument le jaune. Antonis Eleftherakis photography

Thématiques associées

The Good Spots Destination Grèce

The good concept store La sélection IDEAT