Renaissance culturelle à Johannesburg

En une dizaine d'années, la FNB Joburg Art Fair est devenue la tête de pont du marché de l’art contemporain du vaste continent africain, en même temps qu’un bon prétexte pour venir découvrir cette métropole financière prête à tirer un trait sur une trop longue période de troubles en misant sur la culture.

Sandton n’est pas forcément le quartier où l’on se rend de prime abord pour découvrir Johannesburg, dont on ne cesse de clamer la renaissance culturelle. Entre ville nouvelle et quartier d’affaires, l’endroit devient pourtant chaque début de septembre une destination de choix pour les amateurs d’art contemporain de ce côté-ci du globe qui ne manqueraient pour rien au monde une édition de la FNB Joburg Art Fair. Installée au Convention Centre, la manifestation n’a cependant rien à voir avec les monstres du marché en Occident. Ici, elle joue plutôt la carte de l’événement culturel qui s’ouvre à toute l’Afrique et sait tendre la main aux structures associatives. « Nous n’avons pas la même culture du musée qu’en Europe ou aux États-Unis. Et la Biennale de Johannesburg s’est arrêtée en 1997, après seulement deux éditions. Autrement dit, la FNB Joburg Art Fair a un rôle à tenir dans cette mission de promotion et d’éducation artistique », insiste Lucy MacGarry, nommée en 2015 à la direction de la foire, dont elle entend bien faire un événement véritablement « curaté ». Alors, forcément, pour qui veut prendre le pouls de la dynamique africaine, c’est le moment et le lieu idéal, d’autant qu’un parcours « off », dans les quartiers où se trouvent les galeries mais aussi les ateliers d’artistes, donne le change à la foire.

Showroom de l’éditeur de design 100 % Joburg Dokter and Misses, installé dans le quartier de Braamfontein.
Showroom de l’éditeur de design 100 % Joburg Dokter and Misses, installé dans le quartier de Braamfontein. DR

Ainsi, Guillaume Piens, en pleine préparation de sa prochaine mouture d’Art Paris Art Fair en partie consacrée à l’Afrique, est venu passer quelques jours à Joburg. Nous le croisons alors qu’il s’apprête à partir visiter un complexe artistique fraîchement livré, cette fois-ci dans le quartier résidentiel de Rosebank. « Ce projet de Keyes Art Mile semble assez excitant car il regroupe des galeries, des boutiques de design et des restaurants, qui plus est à proximité des galeries comme Goodman ou David Krut », explique le commissaire français. Mais l’art se montre aussi à Joburg dans des quartiers moins préservés, comme 44 Stanley et Braamfontein, voire carrément alternatifs, comme Maboneng, où de jeunes entrepreneurs plutôt visionnaires ont décidé de s’appuyer sur la culture pour faire renaître des territoires délaissés. À Braamfontein, Adam Levy a racheté, il y a quelques années, une quinzaine de buildings à l’abandon pour une poignée de pain. « Mon projet tend à créer un pôle créatif dynamique avec des habitations et des ateliers pour les artistes mais aussi des locaux pour des entreprises du secteur », souligne-t-il. Gagnant indéniablement en sécurité, le quartier, qui abrite notamment la galerie Stevenson, connaît son pic de fréquentation le samedi grâce à un marché alimentaire déployé dans un parking en étage : artisans, jeunes créateurs et échoppes de street food se côtoient dans une ambiance d’urban party où le métissage des populations est une réalité réconfortante.

Diaporama : Renaissance culturelle à Johannesburg

Le phénomène est assez similaire à Maboneng, où un autre promoteur, Jonathan Liebmann, a capitalisé sur d’anciens entrepôts pour créer des logements, des boutiques, des cafés, des lieux d’art et même un hôtel. Et ce projet de rénovation urbaine, avant tout basé sur la mixité, a séduit au point de s’afficher tel un Brooklyn des premières heures. Alors, si Joburg ne dispose pas, à la différence du Cap, d’une vue sur la mer séduisante, elle regorge en revanche d’énergies prêtes à faire de cette place financière une vraie cité culturelle.

Johannesburg pratique

FNB Joburg Art Fair
Il s’agira en septembre de la 10e édition de la foire d’art contemporain de Johannesburg. Événement majeur pour le marché de l’art en Afrique, la FNB Joburg Art Fair accueille désormais une centaine d’expositions portées à la fois par des galeries commerciales et par des structures associatives.
Au Sandton Convention Centre, du 8 au 10 septembre. Fnbjoburgartfair.co.za

HÔTELS
12 Decades Art Hotel
À l’image d’un Maboneng métissé, cet hôtel design propose une quinzaine de chambres, toutes différentes, car aménagées dans un ancien immeuble industriel par autant d’artistes et de designers sud-africains.
286 Fox Street. Tél. : +27 11 026 5601. 12decadeshotel.co.za
Four Seasons Hotel The Westcliff
À proximité de Parkwood et des galeries établies, le Four Seasons se déploie à la manière d’un village sur la colline de Westcliff, qui offre un cadre privilégié à l’écart du tumulte de la ville.
67 Jan Smuts Avenue. Tél. : +27 11 481 6000. Fourseasons.com/johannesburg

RESTAURANTS
Living Room
Installé sur les toits de Maboneng, ce restaurant aux airs de jardins suspendus propose une carte ethnico-urbaine de bon goût. Pour un brunch, un dîner sous les étoiles ou un grignotage dans l’après-midi.
20 Kruger Street. Tél. : +27 84 529 9006. Livingroomjozi.co.za
Coobs
Non loin des quartiers chic de Parkwood, Coobs mise sur un approvisionnement de produits bio pour une cuisine à déguster en toute décontraction.
38 4th Avenue. Tél. : +27 11 447 0710. Coobs.co.za
44 Stanley
44 Stanley est l’un des premiers complexes industriels à avoir été reconverti en cafés, restaurants et boutiques. À visiter autant la semaine que le week-end.
44 Stanley Avenue. 44stanley.co.za
Neighbourgoods Market
C’est le spot du week-end pour aller déguster une street-food made in Joburg dans le cadre insolite d’un parking (aérien) de Braamfontein.
73 Juta Street. Neighbourgoodsmarket.co.za

LIEUX D’ART ET DE CULTURE
Arts on Main
Dans l’une des friches industrielles de Maboneng, le complexe abrite un café-restaurant ainsi que plusieurs enseignes montrant de l’art, du design, de l’artisanat contemporain. Le week-end, l’endroit est aussi le siège d’un marché de l’art alternatif.
264 Fox Street. Tél. : +27 11 592 0513. Artsonmain.info
Keyes Art Mile
Inauguré en septembre 2016, Keyes Art Mile est le nouveau lieu de prédilection pour les amateurs de création. Le complexe regroupe à la fois des espaces d’exposition d’art contemporain et de design, un magasin de design ainsi qu’un café et un restaurant.
19 Keyes Avenue. Keyesartmile.co.za
Wits Art Museum
Partie intégrante de l’université, le Wits Art Museum est en fait la seule institution d’art contemporain en ville. On y découvrira aussi bien les expositions temporaires, montrant parfois des travaux d’étudiants, que la collection d’art africain.
University Corner, Jorissen Street & Bertha Street. Tél. : +27 11 717 1365. Wits.ac.za

GALERIES
Stevenson
Installé dans le quartier de Braamfontein, Stevenson offre une programmation qui marie artistes sud-africains émergents (Robin Rhode, Pieter Hugo…) et figures internationales (Rineke Dijkstra, Francis Alÿs…).
62 Juta Street. Tél. : +27 11 403 1055. Stevenson.info
Goodman Gallery
À ne pas confondre avec la galerie new-yorkaise, la Goodman Gallery est pourtant une référence sur le marché de l’art sud-africain. Dans son espace digne d’un centre d’art, l’enseigne montre des artistes reconnus tels que Candice
Breitz, Kendell Geers et William Kentridge.
163 Jan Smuts Avenue. Tél. : +27 11 788 1113. Goodman-gallery.com
David Krut Projects
En parallèle de son adresse de Parkwood, le galeriste David Krut a investi un espace à Maboneng pour y installer une librairie ainsi qu’un atelier de gravure ouvert à des artistes en résidence.
151 Jan Smuts Avenue. Tél. : +27 11 880 5646. Arts on Main, 264 Fox Street. Tél. : +27 11 334 1209. Davidkrutprojects.com

SHOPPING DESIGN
Dokter and Misses
Cet éditeur de design 100 % Joburg a misé sur le quartier renaissant de Braamfontein pour installer son espace de présentation axé sur le mobilier et les luminaires.
68 Juta Street. Tél. : +27 11 403 1024. Dokterandmisses.com
Modernist
Il y aura forcément quelques pièces à chiner, et faciles à rapporter (céramique, vaisselle, luminaire…), dans cette galerie de design vintage.
34 4th Avenue Corner 12th Street. Tél. : +27 11 447 0016. Modernist.biz

The good concept store La sélection IDEAT