IDEAT vous révèle le secret derrière le nom des meubles Ikea

Avec l'arrivée ces jours-ci du nouveau catalogue IKEA, vient une question cruciale : comment sont choisis les noms des meubles ? En mélangeant des lettres au hasard ? Pas du tout ! Le géant suédois a un système très précis de dénomination. IDEAT vous explique tout…

Klabb, Trysil, Jordrök… Les noms des meubles Ikea ont parfois de quoi déstabiliser les oreilles non suédoises. Le géant scandinave baptise inlassablement ses modèles avec de jolis mots à consonance nordique. Cependant, contrairement aux apparences, ces noms sont loin d’être donnés au hasard et répondent au contraire à une nomenclature très précise.

Le canapé Stockholm d’Ola Wihlborg, une première piste…
Le canapé Stockholm d’Ola Wihlborg, une première piste…

La marque a en effet ses petites méthodes pour nommer ses meubles. Dès sa création – et suivant un précepte du fondateur Ingvar Kamprad –, la compagnie a mis en place des règles de taxonomie bien rodées, toutes liées au patrimoine suédois. Côté salle de bains par exemple, les meubles et objets prennent les noms de fleuves et de lacs. Le mobilier de jardin emprunte aux nombreuses îles de la Baltique. Les fauteuils et les meubles de salle-à-manger écopent eux de noms de villes ou sites suédois comme Stockholm, Mellby, Bjursta… Aux lits et aux armoires sont attribués des toponymes norvégiens.

Conformément à une tradition établie depuis 1943, la nouvelle chaise Odger a été baptisée d’après un prénom de garçon, couramment donné en Suède.
Conformément à une tradition établie depuis 1943, la nouvelle chaise Odger a été baptisée d’après un prénom de garçon, couramment donné en Suède. Ikea

Certains choix se trouvent être reliés à des déterminismes de genre : l’univers du bureau (table de travail, bureau et chaises) reçoit ainsi des noms donnés aux garçons en Suède (Alex, Tobias, Bernhard, Ingolf…) Les rideaux et les tissus ont, eux, des prénoms de filles (Ritva, Matilda, Aina, Sofia…).

Comme un parfum d’archaïsme ? Normal quand on sait que ces règles de taxonomie n’ont pas évolué depuis la création de l’enseigne, en 1943 ! Bien sûr, il y a aussi des exceptions (sinon, ce serait trop facile…) : certains noms décrivent tout simplement la fonction des meubles qu’ils désignent… Le nom du mixeur « Blanda » dérive du verbe « blander », qui veut dire mixer en suédois. À défaut d’être prononcés correctement, les noms du mobilier Ikea vous seront désormais moins énigmatiques !

Thématiques associées

The good concept store La sélection IDEAT