Une île privée et sa villa dessinée par Frank Lloyd Wright à vendre

Sur l'île privée de Petra située au nord de New York, une villa imaginée par l’architecte américain Frank Lloyd Wright et construite 50 ans après sa mort est à vendre… et suscite bien des débats !

Petra Island est une curieuse île en forme de cœur située dans l’état de New York au milieu du lac Mahopac. Cet écrin privé et son unique maison – la Massaro House, une demeure monumentale construite dans les années 2000 d’après des dessins de l’architecte américain Frank Lloyd Wright (1867-1959) – sont à vendre pour la somme rondelette de 14,9 millions de dollars.

Suivant les principes édictés par Frank Lloyd Wright, cette villa asymétrique se fond dans son environnement en se mêlant à la roche. Les balcons suspendus étirés horizontalement sont caractéristiques de son style. 
Suivant les principes édictés par Frank Lloyd Wright, cette villa asymétrique se fond dans son environnement en se mêlant à la roche. Les balcons suspendus étirés horizontalement sont caractéristiques de son style.  DR

Imaginée en 1949 mais édifiée seulement une cinquantaine d’années plus tard, cette villa fait partie des derniers projets de ce concepteur prolifique. D’emblée, le programme était ambitieux : dans l’esprit de l’architecte, cette maison devait surpasser la fameuse Fallingwater House ! L’aventure cesse cependant par manque de moyens du commanditaire et Frank Lloyd Wright se résoud à ne construire qu’un petit cottage… Mais en 1996, le rachat de l’île par Joseph Massaro relance le projet resté à l’état de dessin.

La villa bénéficie de larges ouvertures sur les terrasses et le lac.
La villa bénéficie de larges ouvertures sur les terrasses et le lac. DR

La maison n’est donc pas à strictement parler une œuvre originale de Frank Lloyd Wright mais se base sur ses plans et respecte les caractéristiques de son architecture. Bâtie dans les années 2000 sur le versant occidental de l’île, cette villa de 5 000 m2 semble s’accrocher au bord de la côte, comme si elle faisait corps avec elle. La structure architecturale suit bien sûr les plans de Wright, tout comme l’aménagement des intérieurs et notamment son concept d’« organic architecture », qui intègre le bâti à son environnement naturel. On y retrouve les balcons suspendus, les grandes baies vitrées et l’espace intérieur décloisonné, emblématiques du style Wright.

Le bois, la pierre naturelle et le béton, les matériaux phares de Frank Lloyd Wright, se retrouvent dans la Massaro House. 
Le bois, la pierre naturelle et le béton, les matériaux phares de Frank Lloyd Wright, se retrouvent dans la Massaro House.  DR

Pour autant, la Massaro House peut-elle être considérée comme une œuvre de Frank Lloyd Wright ? La question fait l’objet d’une controverse aux Etats-Unis, opposant Joseph Massaro et la Frank Lloyd Wright Foundation qui a refusé d’intégrer la bâtisse parmi les œuvres officielles de l’architecte. Pour les puristes, la maison ne peut y prétendre, car l’architecte n’a pas supervisé sa construction. Mais selon Joseph Massaro, c’est bien une originale, car entièrement dérivée de la volonté de l’architecte. Pour l’instant cependant, la curiosité se tourne plutôt vers l’identité du futur acquéreur de cette maison singulière…

The good concept store La sélection IDEAT