Avec Marazzi, la céramique italienne prend l’accent parisien

Visite du premier showroom parisien du spécialiste italien de la céramique Marazzi, qui ouvre ses portes à l'occasion de la Paris Design Week.

Basée du côté de Modène, Marazzi est un des plus gros fabricants mondiaux de revêtements en céramique. Cette année, la marque italienne a investi Londres (avec un showroom dans le quartier de Clerkenwell, épicentre du design britannique) et Paris. Parce que Paris est devenue une capitale de la décoration où designers et architectes d’intérieur sont légion. Des deux côtés de la Manche, Marazzi a suivi le même concept : exposer ses produits dans un appartement ancien soigneusement préservé.

Le showroom parisien de Marazzi, boulevard Saint-Germain.
Le showroom parisien de Marazzi, boulevard Saint-Germain. Tiziano-Sartorio

Si Marazzi produit bien sûr des carreaux, elle s’est spécialisée dans la fabrication de plaques de porcelaine ou de céramique à destination des murs et sols, qui imitent à la perfection bois, béton ou marbre. Et c’est justement ce qu’elle expose dans ce premier showroom français. L’espace a été conçu pour montrer dans un contexte très parisien les possibilités infinies offertes par ces néo-matériaux.

La distribution des pièces typiquement haussmannienne permet de créer différents espaces dédiés à l’exposition des matériaux Marazzi.
La distribution des pièces typiquement haussmannienne permet de créer différents espaces dédiés à l’exposition des matériaux Marazzi. Tiziano-Sartorio

L’entreprise a jeté son dévolu sur une ancienne librairie située sur le boulevard Saint-Germain, cet axe qui égrène les principales enseignes de décoration d’Ouest en Est de la Rive gauche. Au rez-de-chaussée, la hauteur sous plafond permet de proposer une mise en scène spectaculaire composée de plaques de céramique aux effets texturés taillées comme des montagnes, qui rappellent le logo de l’entreprise. Un minimum de pièces de mobilier permet de créer des ambiances différentes autour d’une chambre, d’un bureau, d’une salle de bains…

Au rez-de-chaussée, des plaques de céramique taillées en pointe créent un étrange relief, propice aux mises en scène.
Au rez-de-chaussée, des plaques de céramique taillées en pointe créent un étrange relief, propice aux mises en scène. Tiziano-Sartorio

L’appartement haussmannien du premier étage a été conservé intact avec son couloir desservant les pièces, ses moulures et sa cheminée. Même le parquet originel est a été conservé ; il voisine désormais avec des revêtements en porcelaine qui imitent le grain mais aussi les biseaux des lattes de bois. Une table sinueuse permet d’accueillir architectes d’intérieur et autres prescripteurs dans une salle de réunion où les murs affichent des échantillons et servent de moodboards.

L’appartement du premier a conservé cheminée et parquet, qui mettent en valeur les matériaux exposés aux murs.
L’appartement du premier a conservé cheminée et parquet, qui mettent en valeur les matériaux exposés aux murs. Tiziano-Sartorio

Grâce à des technologies avancées d’impression, le mimétisme avec le marbre est particulièrement bluffant. Palette de couleurs du blanc laiteux au noir profond, rendu mat ou brillant, veinages subtils, plaque jusqu’à 2,5 mètres de haut… Les ingénieurs de Marazzi ont travaillé avec des échantillons des plus beaux marbres afin de créer ces matériaux nettement moins onéreux que la pierre extraite des carrières de Carrare

Marazzi. 63, boulevard Saint-Germain, 75005 Paris. Tél. : 01 86 21 80 13.

The good concept store La sélection IDEAT