Dessins d’architectes cherchent acheteurs au pavillon de l’Arsenal

Du 14 au 17 septembre, le Pavillon de l'Arsenal accueille une exposition et vente d'œuvres d'architectes, organisées par la galerie Desplans, spécialisées dans ces œuvres singulières.

En clôture de la Paris Design Week, Desplans, première galerie d’architecture en ligne, s’associe au Pavillon de l’Arsenal en organisant une exposition et vente d’œuvres d’architectes. Esquisses, plans, dessins, aquarelles, collages ou photographies y dressent le panorama du renouvellement de la scène architecturale française.

« Centre Christian Marin » et « 20 Projets », dessins à l’encre et à la main de Guillaume Ramillien.
« Centre Christian Marin » et « 20 Projets », dessins à l’encre et à la main de Guillaume Ramillien. Desplans

Dans des styles très variés, les œuvres présentées ne visent pas forcément à illustrer des projets construits mais plutôt à rendre compte de la créativité et des réflexions subjectives des 10 architectes ou agences sélectionnés. A eux tous, ils illustrent la diversité des concepts et approches qui façonneront l’architecture et donc la ville de demain.

« Les Promenades », dessins à la main et « Les Pièces », plan de Jean-Christophe Quinton.
« Les Promenades », dessins à la main et « Les Pièces », plan de Jean-Christophe Quinton. Desplans

Du studio Muoto, lauréat du prix de l’Equerre d’argent en 2016 à Jean-Christophe Quinton, directeur de l’école d’architecture de Versailles, en passant par les dessins de Guillaume Ramillien, lauréat de l’ Album des Jeunes Architectes et Paysagistes, l‘exposition invite le grand public à découvrir une autre facette des acteurs de l’architecture contemporaine en France.

« Théâtre en Utopie », dessins et « Tange in Space », montage photographique de Muoto.
« Théâtre en Utopie », dessins et « Tange in Space », montage photographique de Muoto. Desplans

Proposées sur le site de Desplans entre 70 à 1 000 €, les œuvres, éditées en douze ou vingt-quatre exemplaires, sont disponibles au format A3 ou A2, livrées dans un cadre en chêne naturel conçu par le studio de design danois Moebe.

« Miroir », photographie et « Le Disque », collage de Gramme.
« Miroir », photographie et « Le Disque », collage de Gramme. Desplans

Au Pavillon de l’Arsenal. 21, boulevard Morland, 75004 Paris.
Du 14 au 17 septembre, de 10 h à 19 h. Entrée libre.

ID-W-20190913-desplans-05

The good concept store La sélection IDEAT