Pour Rado, six designers réinventent la montre

Digne représentante de l'horlogerie suisse, Rado multiplie les collaborations avec des designers de renom pour réinventer ses modèles phares. A l'occasion de la Paris Design Week, la marque spécialisée dans la céramique haute technologie a dévoilé six nouvelles variations de sa Rado True.

Après le succès de la Ceramica et de sa collaboration avec Konstantin Grcic, le fabricant de montres Rado a décidé de faire appel à six designers internationaux exerçant dans des champs différents pour renouveler l’image de sa Rado True, un modèle intemporel et déjà emblématique de la maison malgré une première édition récente, en 2006.

Sam Amoia dessine habituellement les boutiques des plus grandes maisons de luxe.
Sam Amoia dessine habituellement les boutiques des plus grandes maisons de luxe. Rado

Ancien mannequin, Sam Amoia assume fièrement son amour de la mode et du clinquant. Sans complexe, il transforme le cadran de la Rado True Blaze en « boule à facettes » à l’aide d’une structure en poudre de diamant couleur rhodium. Coté bracelet, le designer américain calme le jeu et joue la carte du ton sur ton en associant des maillons extérieurs en céramique polie avec un maillon central en acier inoxydable.

La Rado True Blaze, 2 240 €.
La Rado True Blaze, 2 240 €. Rado

Le Français Augustin Scott de Martinville, le Suisse Grégoire Jeanmonod et le belge Elric Petit forment le trio Big Game.
Le Français Augustin Scott de Martinville, le Suisse Grégoire Jeanmonod et le belge Elric Petit forment le trio Big Game. Rado

Réinterprétée par Big Game, la Rado True Phospho gagne en subtilité grâce à cadran en laiton noir micro-perforé pour laisser deviner son mécanisme. En s’invitant sur les aiguilles et à l’intérieur de quelques perforations pour faire apparaître l’index, la phosphorescence accentue la fonctionnalité mais surtout le caractère de cette montre lumineuse, par contraste avec la céramique noire du bracelet.

Rado True Phospho, 2 240 €.
Rado True Phospho, 2 240 €. Rado

Philippe Nigro collabore avec des marques comme Ligne Roset, Foscarini, Baccarat ou Moleskine.
Philippe Nigro collabore avec des marques comme Ligne Roset, Foscarini, Baccarat ou Moleskine. Rado

Pour la Rado True Cyclo, Philippe Nigro mise sur les nuances des matières et d’un noir mat en juxtaposant  à la céramique haute technologie du boîtier un bracelet en cuir lisse. Conçu comme un cyclorama, le cadran satiné s’épure au maximum pour laisser place aux aiguilles et mettre en scène le temps qui s’écoule.

La Rado True Cyclo, 1 740 €.
La Rado True Cyclo, 1 740 €. Rado

Rainer Mutsch hybride les disciplines concevant aussi bien des installations lumineuses que du mobilier expérimental tricoté en 3D.
Rainer Mutsch hybride les disciplines concevant aussi bien des installations lumineuses que du mobilier expérimental tricoté en 3D. Rado

Conçu comme une topographie, le cadran de la Rado True Stratum gagne en tridimensionnalité grâce à une série de rainures asymétriques qui agissent à la manière de courbes de niveau. Une astuce imaginée par l’Autrichien Rainer Mutsch afin d’accroître les effets d’ombres et de lumière du cadran concave original de la Rado True et faire apparaître de nouveaux reflets et dégradés.

La Rado True Stratum, 2 140 €.
La Rado True Stratum, 2 140 €. Rado

Kunihiko Morinaga est réputé pour ses tissus photochromiques qui changent de couleur.
Kunihiko Morinaga est réputé pour ses tissus photochromiques qui changent de couleur. Rado

Adepte des dernières innovations technologiques, le créateur de mode japonais Kunihiko Morinaga utilise pour le cadran de la Rado True Shadow un verre photochromatique qui se teinte en fonction de la quantité d’UV qu’il reçoit. Noir en plein soleil, il devient peu à peu transparent au fur et à mesure que la nuit tombe pour dévoiler le mouvement du mécanisme. « C’est un peu comme si vous vous déshabilliez et dévoiliez votre corps… »

La Rado True Shadow, 2 140 €.
La Rado True Shadow, 2 140 €. Rado

Les œuvres d’Oskar ZIeta rejoignent des collections aussi prestigieuses que celle du Centre Pompidou à Paris.
Les œuvres d’Oskar ZIeta rejoignent des collections aussi prestigieuses que celle du Centre Pompidou à Paris. Rado

Designer polonais reconnu pour ses créations en acier inoxydable poli, Oskar Zieta utilise ici son matériau de prédilection pour créer le cadran de la Rado True Face et le transformer en un véritable miroir. Détail ultime, le revers des aiguilles gris mat se pare d’une finition en or rose pour un produire un reflet des plus subtils.

La Rado True Face, 2 240 €.
La Rado True Face, 2 240 €. Rado

Chacune réalisée à mille et un exemplaires (à part la Rado True Phospho, dont 1 003 modèles sont édités pour qu’une soit offerte à chaque designer du trio Big Game), les six nouvelles versions de la Rado True sont d’ores et déjà disponibles. Une diversification des collections de la maison suisse qui tend à séduire une clientèle plus jeune et sensible à la création contemporaine.

Thématiques associées

The Good Spots Destination Suisse

The good concept store La sélection IDEAT