En Norvège, une cabane sauvage

Avant que les architectes Yashar Hanstad et Marianne Løbersli Sørstrøm, de Trondheim, ne viennent à son secours, cette ancienne baraque à bateaux ne tenait presque plus debout. Construite il y a cent cinquante ans sur la côte ouest de la Norvège, isolée, elle méritait une attention toute particulière. Sa transformation en une jolie cabane au bord de l’eau, idéale pour des séjours paisibles et très nature, relève du coup de baguette magique.

Les Norvégiens ont un adage : « Une cabane n’est pas faite pour y rester, mais pour y retourner. » Et c’est ainsi qu’ils vont et viennent à pied, à ski ou en bateau, parcourant les tours et les détours d’une géographie qu’ils aiment tant, afin de retrouver leurs cabanes rudimentaires pour s’abriter, se réchauffer et prendre leurs repas. L’histoire d’amour entre la Norvège et sa nature sauvage ne date pas d’hier : celle-ci fait partie intégrante de l’identité nationale, plus de la moitié de la population ayant accès à une cahute pour se ressourcer. Ces dernières font ainsi le lien entre vie urbaine et nature.

La « Sheepskin Butterfly Chair – Iceland Mariposa » de Lars Kjerstadius (Cuero Design), une relecture de la fameuse AA et un nid idéal en laine de mouton pour passer l’été au bord de l’eau.
La « Sheepskin Butterfly Chair – Iceland Mariposa » de Lars Kjerstadius (Cuero Design), une relecture de la fameuse AA et un nid idéal en laine de mouton pour passer l’été au bord de l’eau. Gaëlle Le Boulicaut

Niché au bord d’un fjord entre deux collines rocheuses, le chalet qui nous intéresse se situe sur la côte ouest de la Norvège, à proximité de Trondheim. Il a résisté aux terribles tempêtes de la mer du Nord depuis plus d’un siècle. « Ce projet portait autant sur le lieu que sur l’architecture », raconte Yashar Hanstad, le jeune architecte qui est venu au secours de cette vieille cabane. En réutilisant ses propres poutres patinées par le temps et sa tôle ondulée, il a ainsi transformé l’ancien abri à bateaux en un lieu paisible, idéal pour se retrouver en famille à la fin des chaudes journées d’été passées sur l’eau.

Sur la côte ouest de la Norvège, dans un fjord relié à la mer du Nord, non loin de Trondheim, le site est des plus idéal pour se ressourcer.
Sur la côte ouest de la Norvège, dans un fjord relié à la mer du Nord, non loin de Trondheim, le site est des plus idéal pour se ressourcer. Gaëlle Le Boulicaut

The good concept store La sélection IDEAT