À Saint-Rémy-de-Provence, le mas de Jeanne

Le long de la route menant au mas « Les Verdines », un ruisseau court en contrebas de figuiers sauvages qui étendent leurs branches sous un ciel toujours bleu. La décoratrice et styliste qui vit là, au cœur des Alpilles, a ouvert son concept-store tout à côté, à Saint-Rémy-de-Provence.

L’univers créatif de Jeanne Bayol puise son inspiration dans les nombreux voyages qu’elle effectua en Amérique du Sud, en Europe de l’Est ou en Inde mais aussi, et surtout, dans la culture tsigane ; aux antipodes des Alpilles. D’ailleurs, encore aujourd’hui, c’est en route qu’elle glane les objets uniques qu’elle destine à sa boutique, un espace éclectique et poétique. Mais Jeanne ne se contente pas d’arpenter le monde, elle écrit des livres sur l’art de vivre, dessine sa propre ligne de vêtements et vient d’ouvrir un deuxième lieu, en association avec sa fille, Irma Maréchal, à Saint-Rémy-de-Provence.

En passant le seuil de La Boutique de Jeanne, à Saint-Rémy-de-Provence, on pénètre dans un univers coloré et bohème où l’on trouve à la fois des créations d’artistes contemporains, des objets insolites et diverses trouvailles collectés au fi l des voyages de Jeanne, mais également sa propre ligne de vêtements.
En passant le seuil de La Boutique de Jeanne, à Saint-Rémy-de-Provence, on pénètre dans un univers coloré et bohème où l’on trouve à la fois des créations d’artistes contemporains, des objets insolites et diverses trouvailles collectés au fi l des voyages de Jeanne, mais également sa propre ligne de vêtements. Birgitta Wolfgang - Sisters Agency

Si le mas « Les Verdines » (du nom des roulottes des Tsiganes qui traversaient la région, tirées par des chevaux ou des bœufs aux XIXe et XXe siècles) est dans la famille depuis près de deux cents ans, Jeanne Bayol et son compagnon, Jean-Marie Maréchal, s’y sont installés il y a environ vingt ans, s’attelant progressivement à sa restauration. Toutes les fenêtres ont été remplacées par d’immenses cadres métalliques gris-bleu qui s’accordent avec la porte d’entrée. L’ancienne grange à étage a été aménagée en salon, d’une part, et en studio de Jeanne et chambre d’amis, d’autre part, redonnant vie à ce qui n’était qu’une pièce à l’abandon, vétuste et poussiéreuse. Dans les deux espaces, les grandes poutres d’origine ont été laissées apparentes et blanchies.

Dans le salon, Jeanne et sa fille, Irma, qui viennent d’ouvrir ensemble un conceptstore à Saint-Rémy-de-Provence
Dans le salon, Jeanne et sa fille, Irma, qui viennent d’ouvrir ensemble un conceptstore à Saint-Rémy-de-Provence Birgitta Wolfgang - Sisters Agency

The good concept store La sélection IDEAT