Exposition : Sur le campus Vitra, les Eames démultipliés !

Jusqu'au 25 février prochain, le campus Vitra met à l’honneur Charles et Ray Eames. Quatre expositions sont présentées simultanément, témoignant du caractère transdisciplinaire et étonnamment contemporain de ces maîtres du design.

Le 110e anniversaire de Charles Eames (1907-1978) est l’occasion pour le Vitra Design Museum de célébrer le génie du designer américain et de son épouse Ray (1912-1988), souvent oubliée bien qu’elle ait tout autant contribué à cette success story emblématique du XXe siècle en matière de design. Cette année marque aussi le 60e anniversaire de la fructueuse collaboration entre les Eames et Vitra, seul éditeur autorisé en Europe à produire leur mobilier. Ce n’est donc pas une mais quatre expositions que consacre le campus Vitra au couple.

Plus que des meubles, Ray et Charles Eames ont créé un univers foisonnant qui s’étend du cinéma au graphisme.
Plus que des meubles, Ray et Charles Eames ont créé un univers foisonnant qui s’étend du cinéma au graphisme. VitrA

Si l’on connaît parfaitement leurs chaises iconiques, beaucoup ignorent que les Eames furent d’insatiables touche-à-tout. Mobilier, architecture, films, installations multimédias, photos, design graphique, expositions : leur créativité ne semblait connaître d’autre limite que celle de leur imagination. C’est bien cette transdisciplinarité singulière que « An Eames Celebration » souhaite transmettre.

La chaise DKR (1951-1952).
La chaise DKR (1951-1952). -Photo-JÅrgen-Hans

Pour l’occasion, tous les lieux emblématiques du campus Vitra sont réquisitionnés. Le Vitra Design Museum de Frank Gehry accueille l’exposition principale, « The power of design », une version quelque peu allégée mais tout aussi passionnante de l’accrochage présenté à la Barbican Art Gallery de Londres en 2015. Plus de 500 pièces originales nous transportent dans l’univers créatif foisonnant de Charles et Ray. On redécouvre l’incroyable maison de Pacific Palisades dans laquelle ils emménagent en 1949, les attelles en contreplaqué conçues pour l’armée américaine, les superbes supports publicitaires réalisés pour Herman Miller ou encore le Pavillon IBM conçu pour l’exposition universelle de New York en 1964.

Dessin préparatoire des Eames pour une exposition sur l’habitat contemporain (1949).
Dessin préparatoire des Eames pour une exposition sur l’habitat contemporain (1949). Eames office LLC

La petite galerie temporaire accueille « Play Parade, an Eames exhibition for kids » qui rassemble pour la première fois l’ensemble des jouets conçus par le couple : masques, jeu de cartes, jeux de construction… Une exposition pour les petits mais aussi pour les grands, qui témoigne de l’esprit toujours joyeux qui traverse leur œuvre.

Charles Eames en train de jouer avec son jeu de cartes conçu pour construire des chateaux.
Charles Eames en train de jouer avec son jeu de cartes conçu pour construire des chateaux. Eames office LLC

Dans l’ancienne caserne des pompiers de Zaha Hadid, soixante films réalisés par le couple sont présentés. L’occasion de découvrir un pan méconnu de l’œuvre des designers américains dans un lieu dont la puissance plastique ne peut laisser personne indifférent.

Intimes de Billy Wilder et familiers de Hollywood, les Eames ont emprunté aux méthodes cinématographiques, comme ici sur le shooting des chaises Aluminium Group (1960).
Intimes de Billy Wilder et familiers de Hollywood, les Eames ont emprunté aux méthodes cinématographiques, comme ici sur le shooting des chaises Aluminium Group (1960). Eames office LLC

Au Schaudepot, musée récemment inauguré par Herzog et de Meuron, sont présentés les prototypes et les maquettes acquis par le Vitra Design Museum en 1988, lors du décès de Ray. Leur process créatif est explicité, rappelant que le résultat final leur importait moins que les multiples essais et tentatives pour arriver à leurs fins. Ils allèrent jusqu’à créer leurs propres outils comme la machine Kazam! mise au point dans leur petit appartement de Los Angeles en 1941 afin de se livrer à des expérimentations autour du contreplaqué courbé.

Prototypes d’assises en contreplaqué moulé (1941-1945).
Prototypes d’assises en contreplaqué moulé (1941-1945). Thomas Dix

Si l’événement « An Eames Célébration » nous ramène à une époque bénie, celle de l’American way of life post-fifties, il met également en avant la philosophie très contemporaine du couple très moderne formé par Charles et Ray, qui ont largement contribué à démocratiser le design.

La chaise DAX (1951-1952) vue du dessous.
La chaise DAX (1951-1952) vue du dessous. Vitra-Design-Museum

« Charles & Ray Eames. The Power of Design » au Vitra Design Museum. Charles-Eames-Str. 2, D-79576 Weil-am-Rhein. Jusqu’au 25 février 2018.

Une collection siglée Eames chez Hugo Boss

 

Partenaire principal de l’exposition « An Eames Celebration », Hugo Boss est pleinement impliqué dans le mécénat artistique depuis une vingtaine d’années et soutient des institutions culturelles parmi lesquelles le Vitra Design Museum. Pour l’occasion, la marque allemande lance une collection capsule inspirée par Charles et Ray Eames qui comprend deux pochettes (une de taille moyenne, l’autre grande), un tote-bag et un porte-cartes.

Mais il n’y en aura pas pour tout le monde ! Edités à 100 exemplaires dans le monde, les modèles sont vendus en exclusivité dans le flagship-store des Champs-Elysées. Pour créer ces pièces exclusives, Hugo Boss s’est inspiré de « The Toy », un jeu de construction créé par le couple en 1951. Les motifs géométriques aux couleurs vives qu’ils avaient imaginés se déclinent en motifs sur les différents accessoires fabriqués en cuir pleine fleur.

 

The good concept store La sélection IDEAT