Canton se met à la verticale

La capitale de la province du Guangdong, l’une des régions les plus riches de Chine, est aussi la troisième ville du pays en nombre d’habitants. Celle qu’on nomme aussi Guangzhou réserve d’excellentes surprises : son delta, sa végétation débridée, un bel héritage et sa skyline forment un méli-mélo stylistique qui constitue sa signature architecturale.
Photos Guillaume Rivière

C’est donc un véritable big bang qui a façonné une nouvelle société, déconnectée de ses repères traditionnels. Des pans entiers de quartiers centraux ont été détruits pour installer avenues et pôles commerçants. Les onze districts sont aujourd’hui dotés de trams et de neuf lignes de métro afin de transporter une population toujours plus nombreuse vers des banlieues lointaines (22 autres lignes sont programmées d’ici à 2025). Dix villes satellites sont encore en gestation, toutes conceptuelles et thématiques, comme Huangpu, axée sur le savoir, Huadi sur l’écologie ou Haizhu, branchée 100 % culture. Le directeur de l’agence AAUPC ajoute : « Nansha, territoire îlien et refuge d’oiseaux migrateurs, pourrait devenir une zone franche. AAUPC y réalise actuellement un pont paysager long de 200 mètres qui enjambe le fleuve et mène à une bibliothèque et à un centre sportif. » Selon ce cabinet d’architecture, l’ancienne municipalité soutenait les projets locaux qui démontraient la puissance de la capitale de région. La nouvelle donne la priorité au national, d’où l’agrandissement de l’actuel aéroport.

L’une des nouvelles gares de tramway le long du fleuve.
L’une des nouvelles gares de tramway le long du fleuve. Guillaume Rivière

Depuis le 32e étage du building où il dirige 1 800 collaborateurs, Zhanhong Hu, architecte en chef de la ville de Canton, explique que tout nouveau projet urbain est pensé par secteur et en tenant compte de la concentration afin de budgétiser les subventions gouvernementales et les transports. À ce propos, citons l’une de ses œuvres, la nouvelle gare de l’Est, plutôt réussie, qui dessine un crabe géant en tubulures d’acier avec un hall inspiré d’une baleine. Il est aussi l’auteur du nouvel hôpital pour les femmes et les enfants, reconnaissable à sa longue façade en patchwork de couleurs qui rappelle les années 70.

La nouvelle gare de l’Est est l’ouvre de Zhanhong Hu, architecte en chef de la ville.
La nouvelle gare de l’Est est l’ouvre de Zhanhong Hu, architecte en chef de la ville. Guillaume Rivière
Les façades colorées très seventies du nouvel hôpital pour les femmes et enfants, dans le district de Zhujiang.
Les façades colorées très seventies du nouvel hôpital pour les femmes et enfants, dans le district de Zhujiang. Guillaume Rivière

Depuis 2014, partenaires publics et privés ont alloué 100 milliards d’euros aux douze plus grands projets, infrastructures comprises. L’architecte officiel supervise chaque programme depuis dix ans : « Notre plan de développement sur trente ans a permis d’accélérer les mutations, dit-il. Entre 1980 et 2000, nous avons expérimenté puis préparé les chantiers pour les Jeux ­asiatiques de 2010 et ensuite concrétisé nos projets jusqu’à aujourd’hui. »

The good concept store La sélection IDEAT