Her time, l’exposition qui célèbre l’histoire d’amour d’Omega avec les femmes

IDEAT vous fait visiter « Her Time », la rétrospective des montres pour femmes de l'horloger suisse Omega, qui a pris possession de la cour de l'hôtel de Sully, à deux pas de la place des Vosges.

Nombreux sont les touristes qui, après avoir arpenté la Place des Vosges, poursuivent leur visite avec l’hôtel de Sully, qui la jouxte. Construit par l’architecte Jean Androuet du Cerceau au début du XVIIe siècle, c’est un des hôtels particuliers les mieux préservés de la capitale. Depuis la rue Saint-Antoine, on accède à une première cour pavée richement ornementée puis à une seconde, agrémentée d’un jardin. Mais ces derniers jours, ce dernier réserve une surprise de taille…

Les trésors des archives Omega sont bien gardés…
Les trésors des archives Omega sont bien gardés… Omega / Swatch Group

Deux pavillons contemporains aux angles aigus et à la couleur dorée se dressent de part et d’autre de l’allée centrale sur des socles en marbre. A l’intérieur baigné de lumière orangée, l’horloger suisse de luxe Omega présente une vaste rétrospective de ses montres pour femmes. La manufacture établie à Bienne et désormais propriété du Swatch Group, fut un précurseur, à la fois technologique et stylistique. Cette exposition, baptisée « Her time », lui permet de revenir sur cette riche histoire.

Montre Omega Ladies (1906), l’une des premières à bracelet.
Montre Omega Ladies (1906), l’une des premières à bracelet. Omega / Swatch Group

Dans le pavillon de droite, sont exposés les modèles les plus anciens avec des montres remontant à 1894. A gauche, on trouve les montres-bracelets qui ont émaillé le XXe siècle. L’occasion de découvrir que le style Art déco a longtemps inspiré les créateurs d’Omega. Et qu’après-guerre, ce fut au tour de la haute-couture parisienne de prendre la relève.

Montre De Ville Jeux d’or (1972).
Montre De Ville Jeux d’or (1972). Omega / Swatch Group

On y admire également des pièces exceptionnelles, comme ce bracelet dont l’ornement bascule pour révéler son cadran.

Montre à secret Topaz (1956).
Montre à secret Topaz (1956). Omega / Swatch Group

La scénographie se compose de tables rondes élégamment bordées d’or dont les plateaux de hauteurs différentes se chevauchent et se succèdent. A leur surface ont éclos des cloches de verre qui montrent sous toutes les coutures les modèles emblématiques sélectionnées pour l’exposition « Her time ».

Modèle du début XXe siècle sous sa cloche…
Modèle du début XXe siècle sous sa cloche… Omega / Swatch Group

Ces tables sont cernées de tiroirs qui dévoilent, quand on les tire, des publicités d’époque. Car Omega fut aussi un pionnier du marketing comme les prouvent ces pages de magazines et affiches au graphisme pile dans leur époque.

Des tiroirs révèlent des publicités créées par Omega au long du XXe siècle.
Des tiroirs révèlent des publicités créées par Omega au long du XXe siècle. Omega / Swatch Group

Exposition « Her Time » à l’hôtel de Sully. 62, rue Saint-Antoine, 75004 Paris. De 9 heures à 19 heures. Entrée gratuite. Jusqu’au 16 octobre.

The good concept store La sélection IDEAT