« Palace de poche », la Maison Nabis ravive l’âme de Pigalle

Luxueuse, extravagante, provocante... Les superlatifs ne manquent pas pour décrire la nouvelle adresse parisienne du groupe HappyCulture.

Influencée par l’atmosphère sulfureuse et festive de Pigalle, la Maison Nabis réinterprète les codes artistiques et décoratifs du début du XXe siècle pour offrir un écrin intimiste et précieux à un hôtel de 30 chambres inauguré au mois de juillet dernier.

Mêlant les références historiques, l’hôtel semble avoir toujours été là…
Mêlant les références historiques, l’hôtel semble avoir toujours été là… maison nabis
« Le clin d’œil aux maisons closes, à la féminité du quartier ne me déplaisait pas… », défend Oskar Lucien.
« Le clin d’œil aux maisons closes, à la féminité du quartier ne me déplaisait pas… », défend Oskar Lucien. maison nabis

Fidèle aux jeux de lumières et de matières qui ont fait la réputation de la Maison Numéro 20, Oskar Lucien, son fondateur, donne le ton d’entrée : jeux de miroirs, dorures, motifs géométriques et floraux composent un univers sophistiqué, glamour, provocant, presque décadent…

Adepte des bustes antiques et de la symétrie, le décorateur exprime ici son goût pour le classicisme.
Adepte des bustes antiques et de la symétrie, le décorateur exprime ici son goût pour le classicisme. maison nabis
Dorées sur place, les vitrines aux lignes seventies répondent aux tapisseries japonisantes qui font référence aux influences asiatiques des nabis.
Dorées sur place, les vitrines aux lignes seventies répondent aux tapisseries japonisantes qui font référence aux influences asiatiques des nabis. maison nabis

Enveloppé par une palette de bleus profonds, un petit salon nous accueille dans une atmosphère tamisée, habillée d’évocations végétales pour mieux séduire « les oiseaux de nuit » et rendre hommage à « l’esprit libre de l’Art Nouveau ».

En plus du petit-déjeuner, l’hôtel offre aussi le champagne chaque soir.
En plus du petit-déjeuner, l’hôtel offre aussi le champagne chaque soir. maison nabis
Au fur et à mesure que l’on parcourt le lobby, les bleu roi, indigo et électrique virent au turquoise, presque à l’émeraude.
Au fur et à mesure que l’on parcourt le lobby, les bleu roi, indigo et électrique virent au turquoise, presque à l’émeraude. maison nabis

Tapisseries, passementeries et velours, signés Dedar, Elitis, Houlès, Rubelli, ou Nobilis poursuivent leur défilé dans les chambres. Notamment sur les têtes de lits, imaginées comme des paravents en référence au support insolite employé par les peintres Nabis.

Dans la chambre « Emeraude », les influences végétales et florales laissent place aux motifs graphiques.
Dans la chambre « Emeraude », les influences végétales et florales laissent place aux motifs graphiques. maison nabis
Les notes de cuivre de la chambre « Diamant noir » se marient aux textures raffinées des tapisseries.
Les notes de cuivre de la chambre « Diamant noir » se marient aux textures raffinées des tapisseries. maison nabis

De ses tissus brodés aux luminaires sur-mesure réalisés par la maison Art et Floritude en passant par le marbre noir Saint-Laurent de certaines salles de bain, la Maison Nabis mérite bien son surnom de « palace de poche ». Un luxe digne des plus grands établissements parisiens à la différence près qu’il est accessible à partir de 160 €…

Les abat-jours plissés des lampes détournent les codes historiques des palaces parisiens.
Les abat-jours plissés des lampes détournent les codes historiques des palaces parisiens. maison nabis

Maison Nabis. 7, rue de Parme, 75009 Paris.
Chambres entre 160 € et 260 €, selon périodes, offres et catégories de chambre.

Thématiques associées

The good concept store La sélection IDEAT