Hôtel de Tourrel : greffe contemporaine dans la Provence éternelle

En plein cœur de Saint-Rémy-de-Provence, un hôtel de poche conjugue passion du design et vins d’auteur.

L’amour des vieilles pierres et du bon vin peut mener loin : au cœur des Alpilles chères à Nostradamus et Van Gogh, dans « un petit village international, jeune et très haut de gamme », renchérit Ralph Hüsgen. C’est après avoir parcouru les plus beaux vignobles de France et de Navarre que ce Munichois œnophile et sa compagne, l’architecte Margot Stängle, sont tombés sous le charme de l’ancien hôtel particulier Tourrel d’Almeran, bâti par une famille de notables de Saint-Rémy, au XVIIème siècle.

Certaines suites bénéficient d’une terrasse avec vue sur les toits de la cité provençale.
Certaines suites bénéficient d’une terrasse avec vue sur les toits de la cité provençale. Hôtel de Tourrel

Sitôt retrouvée la structure originelle de cet authentique bijou provençal, que subliment les murs de grès, l’escalier renversant et le secret d’une cour intérieure, le couple avait « l’envie d’en faire un petit hôtel pour connaisseurs, intime, calme, très préservé bien qu’en ville, avec, depuis une terrasse, une vue sur les toits de l’église Saint-Martin ». D’emblée, leur idée de marier le très actuel à quelque chose d’historique prit alors tout son sens, d’autant que le projet s’annexa rapidement à la boulangerie attenante.

Le mobilier a été pioché chez l’éditeur munichois ClassiCon.
Le mobilier a été pioché chez l’éditeur munichois ClassiCon. Hôtel de Tourrel

Le restaurant et sa cave désirable s’imposèrent ainsi comme une ouverture sur la rue par de grandes arcades vitrées, sobrement contemporaines. Depuis l’an dernier, le chef Laurent Brunacci s’y est installé. Sa cuisine regarde autant la Méditerranée que les garrigues et s’accorde à la passion de Ralph pour les vins d’auteur, que celui-ci déniche dans une région qui compte quelque 34 appellations alentour.

Le restaurant où officie le chef Laurent Brunacci.
Le restaurant où officie le chef Laurent Brunacci.

De 30 à 65 m2, les sept suites de l’hôtel sont des modèles d’élégance sans esbroufe, où la technologie se fait discrète tandis que les matériaux rendent hommage à la noblesse des lieux. La sélection du mobilier (ClassiCon) apporte la caution design de belle facture voulue par Margot, après avoir retrouvé le cachet historique du bâtiment. Cerise sur le château, une petite piscine couronne le toit. Une halte rafraîchissante et délicieuse avant de partir à la découverte des nombreux trésors provençaux.

Dans les chambres, la greffe de l’architecture historique et du mobilier contemporain fonctionne parfaitement.
Dans les chambres, la greffe de l’architecture historique et du mobilier contemporain fonctionne parfaitement.

Hôtel de Tourrel. 5, rue Carnot, 13210 Saint-Rémy-de-Provence. Tél. : 04 84 35 07 21. Detourrel.com
Sept chambres, de 250 € à 690 €.

Passionnés de vins, les propriétaires sélectionnent eux-mêmes les crus disponibles dans l’œnothèque.
Passionnés de vins, les propriétaires sélectionnent eux-mêmes les crus disponibles dans l’œnothèque. Hôtel de Tourrel

The good concept store La sélection IDEAT